musiqueNicolas Maury annonce son premier single, "Prémices"

Par Antoine Patinet le 25/03/2022
Nicolas Maury,Dix Pour Cent,Garçon Chiffon,Cinéma,Musique,Olivier Marguerit,Prémices,chanson,nicolas maury chanson,nicolas maury instagram

Nicolas Maury, comédien inoubliable de la série Dix Pour Cent passé entretemps derrière la caméra pour Garçon chiffon, a annoncé sur son compte Instagram qu'il se lançait dans la chanson. Son premier single, "Prémices", sera disponible le 1er avril.

C'est un tournant inattendu dans la carrière de Nicolas Maury ! Après être passé avec succès à la réalisation avec son film Garçon chiffon, l'inoubliable Hervé de la série Dix Pour Cent a annoncé sur son compte Instagram qu'il se lançait dans la chanson. Son premier single, "Prémices", sera dévoilé le 1er avril, avant un album à paraître chez Parlophone.

Le comédien, qui avait vu Garçon Chiffon, son tout premier film en tant que réalisateur, stoppé net par la fermeture des salles de cinéma en raison du Covid-19, avait confié à CultureBox avoir "beaucoup écrit" pendant la pandémie. Des textes que l'on pourra donc bientôt découvrir sur toutes les plateformes de streaming, et mis en musique avec l'aide d'Olivier Marguerit – plus connu sous le pseudonyme de O.

À lire aussi : "Garçon Chiffon" de Nicolas Maury : "J’utilise le cinéma pour réparer des désastres"

Nicolas Maury du cinéma à la chanson

Plus tôt cette semaine, Nicolas Maury a livré un aperçu de ce qui nous attend vocalement, en accompagnant Juliette Armanet sur une reprise des "Gens qui doutent" d'Anne Sylvestre, lors de "La Fête de la Chanson Française" diffusée sur France 2. Une reprise sensible, accompagnée au piano du grand Sofiane Pamart, qui a déjà fait le tour du web.

Le comédien-chanteur a présenté en ces termes son premier titre à ses abonnés Instagram : "'Prémices' est une chanson d’assoiffé de l’amour. Un regard, un feu ressenti en forme de fleurs dans le corps, le sang aux tempes qui nous fait signe et nous dit que peut-être ça y est, enfin, cette personne là devant vous, cet été-là, est bien Celui, ou Celle. J’espère que cette chanson vous donnera chaud, vous envahira, et que vous aurez le désir brûlant de la faire écouter à ceux et celles qui vous happent et vous attirent." La promesse d'un été aussi chaud que délicat.

À lire aussi : Juliette Armanet : "Le modèle hétérosexuel est celui où il y a le plus à déconstruire"