Abo

reportageÊtre gay en Ouganda : "La situation n’était pas bonne, maintenant elle est affreuse"

Par Margaux Solinas le 07/12/2023
afrique,ouganda,peine de mort

En Ouganda depuis le printemps, la peine de mort peut s’appliquer pour "délit d’homosexualité aggravée". De nombreux jeunes gays ont donc pris la route de l'exode. Beaucoup sont réfugiés au Rwanda, pays voisin d'Afrique de l'Est, où ils tentent de survivre et de se reconstruire psychologiquement après les traumatismes subis dans leur pays natal.

Photographie Paloma Laudet pour têtu·

L'œil encadré d’une longue balafre, Musika, 29 ans, pose un regard bienveillant sur ses amis installés à côté de lui, dans une petite salle des locaux d’une ONG à Kayonza, au Rwanda. Il a quitté son pays natal voisin d'Afrique de l'Est, l’Ouganda, en février. Musika s’estime chanceux : il n’a pas eu de problèmes pour passer l’immigration ni pour s'installer dans la ville frontalière de Kagitumba avec sept de ses compagnons d'infortune. Sa mère lui adresse encore la parole, et il a la double nationalité ougando-rwandaise. Il peut donc déménager à Kigali, la capitale, pour y trouver un travail et démarrer une nouvelle vie. Ce n’est pas le cas de tous ses camarades....