Abo

filmHong Kong, le refuge du cinéma gay chinois

Par Max H. Goutard le 20/12/2023
"Permanent Residence"

[Article à retrouver dans le têtu· de l'hiver en kiosques ou sur abonnement] Quand la Chine censure les films LGBT+, le cinéphile averti regarde les productions hongkongaises. Focus sur un cinéma sensible et bouillant.

Depuis 2019, la relation toxique qui unit Hong Kong à la Chine a pris un tournant violent, à grands coups de manifestations et d’émeutes. Les cinéastes de la cité-État n’ont pourtant eu de cesse d’avertir sur les couples à problèmes. En 1997, trois ans avant son film le plus célèbre, In The Mood For Love, Wong Kar-wai dévoilait ainsi Happy Together, dont une version restaurée sort ce 20 décembre 2023. Récompensé par le prix de la mise en scène à Cannes, il suit la longue rupture de deux hommes en voyage en Amérique du Sud : on a un peu de cul, beaucoup d’engueulades, quelques violences, et des regrets infinis. Il n’y a aucun hasard dans le fait qu’il sorte l’année de la rétrocession de Hong Kong, alors colonie britannique depuis 1842, à la République populaire de Chine : on lit dans les travers de cette relation les contradictions de la société chinoise et son besoin de réconciliation, ainsi que l’espoir qui a pu être ressenti au début de cette période nouvelle. ...