La reine Elisabeth II serait-elle opposée au mariage pour tous ?

11335 Vues
Elisabeth-II

Des rumeurs circulent sur la reine Elisabeth II : la souveraine ne serait pas favorable au mariage pour tous.

Alors que cet été marquera les trois ans de la « loi d’égalité » ouvrant le mariage aux couples de même sexe en Angleterre et au Pays de Galles, le Daily Mail dévoile les confidences d’un ami d’Elisabeth II. Celui-ci révèle ainsi la frustration de la reine devant l’application d’une loi allant à l’encontre de ses convictions personnelles.

D’après cette source, la souveraine – également à la tête de l’Eglise d’Angleterre – aurait justifié cette position en vertu de sa foi chrétienne : « c’est le truc du ‘mariage’ qu’elle trouve mauvais, car [pour elle] le mariage devrait être sacrosaint, entre un homme et une femme ». La reine aurait même expliqué que sa position de monarque l’empêchait d’agir et qu’elle ne pouvait que « conseiller et avertir ».

Des propos qui surprennent face à la légendaire neutralité politique de la souveraine, et qui entrent en contradiction avec ce qu’elle confiait tout bas, en 2013, au moment d’accorder son assentiment royal à la « loi d’égalité » :

Eh bien, qui aurait pensé il y a 62 ans quand je suis arrivée sur le trône, que j’allais signer une chose comme cela ? N’est-ce pas merveilleux ?

En apposant la sanction royale sur le projet de loi adopté par le Parlement britannique, Elisabeth II avait rendu légal le mariage pour les couples de même sexe en Angleterre et au Pays de Galles, le 17 juillet 2013.

Un scénario qui prouve qu’opinion personnelle et position politique ne sonnent pas toujours à l’unisson. En France, c’est Jean-François Copé qui faisait scandale en juin 2013, désigné par Stéphane Bern comme favorable au mariage pour tous à titre privé, alors même que l’homme politique affichait publiquement son opposition au projet de loi.


  • benji

    L’avis privé d’un personnage public, franchement, on s’en fout. Seul son acte public l’engage véritablement.