Des centaines de leaders religieux demandent à Trump de protéger les LGBT
Actualité

Des centaines de leaders religieux demandent à Trump de protéger les LGBT


Des imams, pasteurs, rabbins… à travers tous les Etats-Unis ont signé une lettre exhortant Trump à maintenir les protections fédérales envers les LGBT.

Ces dernières semaines, la communauté LGBT américaine craignait de voir les lois anti-discrimination, promulguées par Barack Obama, détricotées par la nouvelle administration présidentielle. En effet, selon plusieurs sources, Donald Trump s’apprêtait à signer un décret permettant aux agences fédérales et aux entités percevant de l’argent public de refuser leurs services aux personnes LGBT sur la base de leurs convictions religieuses. Cette information inquiétait fortement les associations qui y voyaient un droit à discriminer.

Dans un pays où les questions religieuses font partie intégrante de la vie politique et sont régulièrement utilisées pour justifier l’octroi de droits spécifiques, un soutien inattendu et de poids est venu de centaines de dignitaires religieux, rapporte NBC. Ces derniers ont conjointement signé une lettre exhortant Donald Trump à maintenir les protections fédérales envers les LGBT :

Dans notre nation démocratique, les services publics – particulièrement lorsqu’ils sont financés par le gouvernement fédéral – doivent être alignés sur le principe constitutionnel selon lequel toute personne doit recevoir un traitement égal devant la loi. Si les entreprises travaillant pour le gouvernement et les autres étaient autorisées à refuser d’appliquer certaines lois, selon leurs convictions religieuses, nous nous enfoncerions dans un bourbier juridique et de contestation.

« Les LGBT ne devraient pas être considérés comme des citoyens de seconde zone »

Les leaders religieux brandissent également les Droits de l’Homme et les valeurs de justice et de tolérance comme rempart aux discriminations :

Les lois fédérales qui autorisent la discrimination envers les personnes LGBT violent les Droits de l’Homme fondamentaux et la dignité, ainsi que la conviction partagée par des millions d’Américains selon laquelle les LGBT ne devraient pas être considérés comme des citoyens de seconde zone.

Et de conclure cette initiative par un message universel et humaniste :

Nous croyons que le chemin vers l’unité nationale réside dans l’affirmation d’une pleine égalité et du potentiel de chaque personnes. Dans un esprit d’égalité, d’équité et de justice, nous vous sommons [Donald Trump] de n’ajouter d’exemption religieuse discriminatoire à aucun décret.

Bien que la Maison Blanche ait annoncé que l’administration fédérale ne reviendrait pas sur les protections accordées aux LGBT lors de la précédente mandature, de nombreux observateurs craignent que Donald Trump ne prennent des décisions qui fragiliseraient les avancées obtenues. C’est notamment le cas avec la nomination d’un juge ultra-conservateur à la Cour suprême.

Parmi les signataires de la lettre, on retrouve de nombreux presbytériens, culte auquel Donald Trump s’identifie.

 

Crédit photo : Flickr/Danny Hammontree

ads