Tchétchénie : Mélenchon s'indigne, Hamon et Macron condamnent, Fillon et Le Pen s'abstiennent
Actualité

Tchétchénie : Mélenchon s'indigne, Hamon et Macron condamnent, Fillon et Le Pen s'abstiennent


Condamnation des uns, silence des autres, les réactions des politiques français face aux exactions commises contre les homosexuels en Tchétchénie varient fortement.

Le 1er avril, le journal russe Novaïa Gazeta révélait l’emprisonnement et la torture d’une centaine d’homosexuels, ainsi que l’assassinat d’au moins 3 d’entre eux. Ces exactions seraient commises au sein d’au moins une « prison secrète » que plusieurs médias n’ont pas tardé à comparer aux « camps de concentration nazis ».  S’il est pour l’instant difficile de connaître en détail la situation sur place, il n’en reste pas moins que cette purge anti-gay inquiète de plus en plus la scène internationale. La communauté LGBT et leurs alliés commencent à se mobiliser pour dénoncer ces violences, à l’image de la pétition lancée sur All Out et des différents rassemblements prévus à Paris et ailleurs dans le monde. Le hashtag #Chechnya100 a fait son apparition sur les réseaux sociaux pour accompagner cette mobilisation.

Les réactions des politiques français commencent également à se faire entendre, parfois timidement. C’est le cas de l’État français qui à travers un communiqué publié sur le site du ministère des Affaires étrangères se dit « préoccupée » par la situation en Tchétchénie, manquant une occasion de condamner fermement les violences dont sont victimes les hommes à l’homosexualité réelle ou supposée.

La gauche réagit, la droite « oublie »

Différents candidats à l’élection présidentielle ont également dénoncé ce qui s’apparente à une véritable chasse aux sorcières rappelant les heures sombres de l’Histoire. Dans un tweet du 11 avril, Benoît Hamon a appelé la communauté internationale à se saisir de la question.

Emmanuel Macron l’avait précédé en demandant spécifiquement à « l’Europe et à la France » d’agir « contre ces attaques ».

Hier, lors de son meeting à Lille, Jean-Luc Mélenchon a déploré la situation des personnes LGBT dans « les 75 [pays] qui répriment [l’homosexualité ] et les 13 où on peut être condamné à mort pour cette raison ». Il a évoqué plus précisément les exactions commises contre les homosexuels en Tchétchénie en dénonçant les propos inquiétants du porte-parole du leader tchétchène Ramzan Kadyrov, laissant le public sans voix :

S’il y avait de telles personnes en Tchétchénie, les forces de l’ordre n’auraient aucun problème avec elles puisque leurs proches les auraient déjà envoyées dans des endroits d’où personnes ne revient.

D’autres personnalités politiques telles que Philippe Poutou et Cécile Dufflot ont également condamné les violences à l’encontre des homosexuels en Tchétchénie.

Du côté des candidats de droite et d’extrême droite à l’élection présidentielle, le silence est assourdissant…

Crédit photo : Instagram – Rassemblement devant l’ambassade de Russie à Londres pour protester contre les exactions commises contre les homosexuels en Tchétchénie.

  • JaYz-58

    Fillon et Le pen s’abstiennent… Il y a les homos de service du FN et de Fillon… Ils en pensent quoi de leur réaction face aux camps de concentration pour homo en Tchétchénie !!!

    • John Lodge

      RIEN..ceux la meme qui veulent revenir sur le mariage pour tous

  • Mugiwara

    Quand on écoute les arguments du porte parole de Tchétchénie, c’est flippant !!!

    • John Lodge

      rien qu’a voir sa tete j’en ai des frissons.

  • ElRaton

    Et c’est Mélenchon qu’on considère comme un pro russe aveugle…

  • Hiba Najat Rahmaoui

    C’est scandaleux !

  • Thierry Blue

    les plus homophobes sont tjrs les fillon la droite et le pen come dhab

  • Julien Tirot

    soutenir la gauche, c est soutenir l islamisation de la france, donc mon choix est fait

    • Patricia L

      Et soutenir la droite, c’est les réac cathos (vous savez, ceux qui n’ont pas levé le petit doigt pendant que des curetons violaient des gosses et qui aujourd’hui font tout (absolument tout !) pour se protéger les miches). Mais, c’est vrai, selon la loi canon, violer et torturer des enfants est moins grave que l’homosexualité.

    • Nasreen Clemence

      pfff parce que tu as cru que cotoyer un islamiste ça allait te rendre islamiste? et cotoyer un chretien ça te rend chrétien? Et si tu es entouré d’agnostique tu vas faire quoi?? La France c’est la chance d’être un pays avec des personnes diverses, et différentes. C’est le droit à la différence et à être accepté et respecté comme on est. Connaître d’autres culture c’est apprendre de nouvelles choses. Tu aimes manger des mangues? des bananes? des avocats? du guacamol? des nems? Et biens ils sont d’une autre culture. Tu aimes l’aquipuncture? le yoga? le feng shui? le kung fu? les premiers à avoir pratiqué ces pratiques sont les asiatiques. ce n’est pas parce qu’il y a des cons qu’on est obligé de l’être aussi.. la religion c’est un choix personnel pas une maladie transmissible.. au même titre que l’on peut choisir d’être intolérant sans le transmettre. Personnellement entre une personne qui fait tranquillement son islam sans faire chier personne, (parce qu’en dehors des extremistes, la religion c’est ça, croire en ses convictions, son dieu si on en a un, sans faire chier, sans l’imposer aux autres,) et une personne qui m’empêche d’être moi même parce que je suis différente de lui et que ça lui flanque une trouille bleu, mon choix est vite fait… Je suis devenue agnostique alors que j’étais entourée de Chrétiens… Parce que je l’ai choisi! En tout cas ce qui est certain c’est que si l’on se coupe de nouveautés, des bienfaits d’autres cultures, on va se faire drôlement chier! Une terreur criminelle peut se cacher sous n’importe quelle peau, sous n’importe quel prétexte, la religion, la santé, la sexualité, le physique, la personnalité. Ce n’est pas l’islamisme le danger, c’est l’humain qui part à la dérive qui est dangereux. Et malgré mon plus grand respect pour les croyances de chacun, il n’est pas né le jour ou je serai islamiste, ni ou je serais chrétienne, ni juive, ni protestante, et on est nombreux a être athée ou agnostique, voir bouddhistes de nos jours. De plus en plus nombreux en France. Soutenir la gauche, c’est soutenir la richesse des différences, et de l’ouverture d’esprit, sans céder à la peur. C’est montrer que l’on a pas peur, et que l’on est fort! Qu’il y a assez de place pour tous dans le monde. Qu’on ne va pas disparaître, mais grandir.

  • Benjamin Gondard

    Et la France attend quoi pour proposer d’accueillir les homos qui doivent se cacher et vivre dans la terreur?

  • Pingback: TÊTU | Tchétchénie : Les contours du drame se précisent, la mobilisation des États s'amplifie()

  • Pingback: "Droits nouveaux !", le programme pour les LGBT de Jean-Luc Mélenchon()

ads