Marche des fiertésVidéo : le "Big Gay Kiss-in" qui a retourné un supermarché londonien

Par Julie Baret le 16/08/2016
Big Gay Kiss-in Sainsbury's supermarché

A Londres, le personnel d'un supermarché a malmené un couple gay. En réponse, des centaines de personnes ont organisé un "Big Gay Kiss-In" dans les rayons.

Big Gay Kiss-in Sainsbury's supermarché
Crédit photo @s.o.r.c.h.a/Instagram

Queer, hymnes disco et rainbow flags ont joyeusement égayé, samedi soir, les rayons sous néon d'un supermarché londonien. La raison de cette Pride improvisée entre les produits laitiers et la charcuterie ? La semaine passée, un couple gay a affronté l'homophobie du personnel du magasin... Récit.
Lundi 8 août au soir. Thomas Rees, 32 ans, et Josh Bradwell, 25 ans, font leur course au supermarché Sainsbury's de Hackney Road dans l'East London et, tout naturellement, se tiennent la main dans les allées. Mais alors qu'ils viennent de finaliser leurs achats, un vigile mène le couple à l'extérieur et leur reproche leur "manière inappropriée de se toucher" dont se serait plainte l'une des clientes du magasin.

Big Gay Kiss-in Sainsbury's supermarché
Thomas Rees et Joshua Bradwell - Crédit photo @mindfulj/Instagram

Le soir-même, Thomas Rees écrit un tweet en mentionnant Sainsbury's, s'attirant le soutien des internautes mais aussi l'attention d'un représentant du service clientèle : pour effacer l'incident, celui-ci propose aux deux hommes un chèque-cadeau de 10 livres en guise de "bonne volonté"...


Afin de dénoncer l'attitude de la chaîne de supermarché Sainsbury's - et plus largement l'homophobie et la transphobie qu'affrontent chaque jour les personnes LGBT - le journaliste Michael Segalov a décidé d'organisé un kiss-in géant dans le supermarché en question. Une telle initiative avait déjà été menée en 2014 alors que la chaîne de magasin s'était rendue coupable de faits similaires : un vigile de Brighton avait demandé à deux femmes de ne plus s'embrasser car leur comportement était "dégoûtant"...
Selon Michael Segalov, cette manifestation suit notamment un objectif pédagogique, car "en cette année qui a vu bien trop d'attaques à l'encontre de la communauté LGBT, il est grand temps que Sainsbury's - riche de ses 500 millions de livres de profits annuels - nourrisse les bouches à nourrir et use de ses ressources pour veiller à ce que l'homophobie appartienne au passé."

Sainsbury's théâtre d'un #BigGayKissIn

Samedi soir, à partir de 18h30 heure locale, des centaines de personnes se sont donc réunies devant les vitrines au logo orange à l'appel du #BigGayKissIn, puis se sont mises à danser aux rythmes de Diana Ross et Donna Summer avant d'investir les rayons de Sainsbury's. Après une ode à la tolérance prononcée par Thomas Rees et Joshua Bradwell, l'artiste transformiste Rodent DeCay a lancé le compte-à-rebours :  10 secondes plus tard, des dizaines de baisers fleurissaient dans les allées du magasin.
[embedyt] http://www.youtube.com/watch?v=UFSKhqpKAjI[/embedyt]
Les images de joie et de festivités qui ont ponctué l’événement ne tardent pas à faire le tour des réseaux sociaux et des journaux britanniques ; pour Michael Segalov, le kiss-in est un succès :

Lorsque des centaines de personnes se sont réunies samedi, dansant sur du disco et buvant un verre au soleil, le ton avait changé. Tout à coup, nous ne faisions plus que parler d'homophobie - ce qui reste bien-sûr vital et nécessaire - mais nous discutions de célébration, d'empowerment, et de défi.

https://www.facebook.com/fiercethemovie/videos/1868904456670362/

Big Gay Kiss-in Sainsbury's supermarché
Crédit photo @mindfulj/Instagram

Big Gay Kiss-in Sainsbury's supermarché
Crédit photo @mindfulj/Instagram

Big Gay Kiss-in Sainsbury's supermarché
Crédit photo @snapsandchaps/Instagram

Big Gay Kiss-in Sainsbury's supermarché
Crédit photo @snapsandchaps/Instagram

Au mois de mai, les Montréalais - qui défilaient ce week-end sous les drapeaux arc-en-ciel - avaient également choisi le kiss-in pour marquer leur engagement contre l'homophobie, répondant à la haine à coups de baisers.

Pour en savoir plus :

[contact-form-7 404 "Non trouvé"]
 
Crédit photo couverture @mindfulj/Instagram