BeyoncéBeyoncé accusée de "sorcellerie" et de "magie noire" par son ex-batteuse

Par Youen Tanguy le 21/09/2018
Beyoncé

L'ex-batteuse de Beyoncé, Kimberly Thompson, accuse la superstar de harcèlement et d'agression sexuelle par « magie noire ».

Kimberly Thompson, l'ex-batteuse de Beyoncé, accuse cette dernière de harcèlement et d'agression sexuelle. L'information pourrait être très sérieuse si elle n'était pas accompagnée d'un détail : la superstar aurait fait usage de "magie noire" pour commettre ces actes.

Selon la plainte de la jeune femme, que The Blast s'est procuré, la musicienne assure que Beyoncé l'a "sexuellement molestée" grâce à des "sorts magiques", a tué son chat et a causé, entre autres, "la perte de beaucoup de ses emplois".

Des « sorts » sur ses ex-amants

Et ce n'est pas fini. Kimberly Thompson accuse l'interprète de Single Ladies d'avoir "jeté des sorts" sur ses amants, ce qui a conduit à de "nombreuses ruptures amoureuses". Elle ajoute que Beyoncé écoutait ses conversations téléphoniques et contrôlait ses finances.

Beyoncé
Document The Blast.

Kimberly Thompson indique dans sa plainte avoir été la batteuse de Beyoncé pendant sept ans. The Blast, qui a mené l'enquête, a découvert que la musicienne fait (ou faisait) partie d'un groupe entièrement composé de femmes qui s'est produit plusieurs fois avec Queen Bey.

Toujours selon nos confrères de The Blast, Kimberly Thompson a réclamé à la justice la mise en place d'une mesure d'éloignement. Une demande qu'elle s'est vue refuser par le juge. Sans s'avancer, il est probable que ce soit lié aux histoires de sorcellerie.

Crédit photo : Wikimedia Commons.