facebook

Texas : un conseiller municipal révoqué parce qu’il utilise Grindr

Un politicien du Texas, Cross Coburn, 19 ans, a été révoqué le 15 novembre dernier par les électeurs parce qu'il utilise Grindr.

Il aura siégé à son poste un an. Élu en novembre 2017, au poste de conseiller municipal de la ville de Groves, au Texas, Cross Coburn a été révoqué à l'occasion d'une pétition demandant son renvoi, le mardi 6 novembre dernier. La raison ? Des photos de lui nu provenant de la plateforme de dating gay Grindr auraient fuité plusieurs mois auparavant.

« Je n'ai pas à m'excuser »

Les photos avaient fuité en mars 2018, suscitant une vive polémique dans cette ville de l'est du Texas. Des nudes que Cross Coburn, ouvertement homosexuel, a envoyé à des utilisateurs de Grindr. Une polémique qui lui a coûté son siège à la suite d'une pétition demandant la tenue d'une élection. Au total, 62% des électeurs ont voté pour son renvoi.

Le jeune homme s'est expliqué dans une interview donnée au New York Times : « Je regrette que les photos aient été rendues publiques, mais je ne regretterai jamais d'être un être humain. Je ne pense pas qu'avoir des conversations avec d'autres adultes peut jouer sur ma façon d'exercer mes fonctions de conseiller municipal. » Et de poursuivre :

« C'est une application de dating privée. Je n'ai vraiment pas à m'excuser. »

Complot

Pour le jeune homme, il s'agit d'un complot orchestré par d'autres conseillers municipaux, afin de le faire quitter son poste. Il conteste la pétition de renvoi faite à son encontre, alléguant qu'un certain nombre de signatures auraient été falsifiées. Pire, selon lui, le maire lui-même ainsi qu'un autre conseiller auraient « aidé à orchestrer » cela, en utilisant les photos comme moyen de jeter le discrédit sur lui.

Selon les informations du site d'information OutSmart, au moins deux personnes disent ne pas avoir signé la pétition alors que leurs noms apparaissent. Selon le président de l'organisation de défense des droits LGBT+ Equality Texas, « quelqu'un a fait en sorte de le renvoyer de son poste ».

Criss Coburn, a confié aux journalistes de NBCNews avoir le sentiment d'être « harcelé et discriminé en tant qu'homme homosexuel ».

Crédit photo : Compte Facebook Cross Coburn. 


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail