facebook

Votre enfant est LGBT ? Cet homme a les bons conseils pour vous aider à faire son bonheur

jack remmington enfant

Un Américain a partagé sur Twitter les conseils qu'il a donné à un père inquiet. Ce dernier pense que son fils de 13 ans est gay et ne sait pas comment le protéger.

Il suffit de peu pour aider un père désemparé et rendre la vie d'un enfant meilleure. Avec une simple conversation à coeur ouvert, Jack Remmington en a sûrement aidé beaucoup. Cet Américain et son meilleur ami, tous les deux gays, ont été approchés pendant leurs vacances à Las Vegas par un homme qui leur a d'abord demandé s'ils étaient ensemble et s'ils étaient homos.

Ce père de famille cherchait des conseils pour que son fils de 13 ans, dont il pense qu'il est gay, soit plus à l'aise avec son identité. Très ému par cette démarche, Jack Remmington a répondu à ses inquiétudes et partagé ses conseils sur Twitter. Une liste de tweets devenue virale et qui lui a valu, selon lui, beaucoup de messages de remerciements et de questions de parents soucieux avant tout du bonheur de leur enfant.

A LIRE AUSSI : Le tweet de cette femme trans’ va vous mettre du baume au cœur pour la journée

 

Faire la différence

On peut retenir plusieurs conseils de la retranscription de cette conversation :

  • Ne pas forcer les choses. Le père inquiet a expliqué à Jack Remmington vouloir aider son fils à s'accepter. Mais sans paraître trop intrusif, ni le forcer à parler de sa sexualité. Ce qui est une bonne chose. Le coming-out est une décision personnelle et chacun doit pouvoir décider du moment où le faire. Il peut être gênant de parler de sa propre sexualité avec ses parents. C'est d'autant plus le cas lorsqu'on est encore en questionnement sur sa propre orientation sexuelle ou son identité de genre.

 

  • Dire son amour inconditionnel. Jack Remmington dit se souvenir "comme si c'était hier" de la réaction de son père, alors qu'ils regardaient la télé en famille et que deux hommes se sont embrassés à l'écran. Le père de Jack a dit à ses deux fils que s'ils étaient gays, cela ne changerait rien et qu'ils seraient toujours autant aimés par leur père et leur mère. Ce qui peut sembler être une évidence peut en fait jouer un rôle crucial dans la construction de ses enfants.

 

  • Expliquer ses craintes. Pour Jack Remmington, il est important d'éviter les quiproquos. Il prend l'exemple de parents inquiets que leur enfant se fasse agresser à cause d'une tenue qui pourrait attirer l'attention sur elle ou lui. Si les parents interdisent à leur ado de sortir habillé d'une certaine manière sans expliquer leur réaction, l'enfant peut interpréter cela comme de l'homophobie de la part de ses propres parents. Alors qu'il s'agit d'une peur de l'homophobie du monde extérieur. Rappel à toutes fins utiles : aucune tenue n'est un motif acceptable pour agresser quelqu'un.

 

  • Se tourner vers les personnes concernées. Le père qui est allé demander conseil à Jack Remmington venait d'un coin rural de l'Arkansas. Il n'avait pas de personnes queer dans son entourage. Avec un peu de tact, et sans prendre les personnes concernées pour des cobayes, vous pouvez trouver auprès d'eux des conseils utiles. Dans plusieurs régions de France, l'association Contact organise des groupes de paroles avec des enfants gays, lesbiennes, bi.e.s, trans' et leurs parents pour favoriser une compréhension et une acceptation mutuelle.

A LIRE AUSSI : Ce père défend son fils de 5 ans harcelé pour du vernis et dénonce une « masculinité merdique »

 

Pas que les enfants LGBT+

Jack Remmington fait un rappel pour les parents décidés à rendre le monde meilleur pour les enfants et ados queer. Selon lui, normaliser les conversations en famille autour des questions LGBT doit concerner tous les jeunes. Il explique que c'est comme cela qu'ils élèveront des enfants plus ouverts. Et que la société future sera moins LGBTphobe et plus facile à vivre pour les nouvelles générations queer.

Crédit photo : captures Twitter.


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail