La bande-annonce lumineuse et émouvante de « Tales of the city » dévoilée par Netflix

La bande-annonce de la nouvelle adaptation tant attendue des « Chroniques de San Francisco » a été dévoilée le 9 avril par Netflix. À vos mouchoirs !

On avait découvert, en mars dernier, les premières images d’« Armistead Maupin’s Tales of the City ». Netflix a dévoilé cette fois la bande-annonce officielle de cette mini-série en 10 épisodes, adaptée des mythiques  « Chroniques de San Francisco ». De quoi avoir un bel aperçu des personnages incarnés par Charlie Barnett (« Poupée Russe »), Murray Bartlett (« Looking »), Ellen Page (vue récemment dans « The Umbrella Academy »), et Zosia Mamet (« Girls »). On y retrouve également Laura Linney, qui incarnait déjà la célèbre Mary Ann Singleton dans la première adaptation des livres d’Armistead Maupin, en 1993.

Sur ces premières images très émouvantes, Mary Ann refait son apparition dans sa maison à San Francisco, et retrouve sa fille Shawna incarnée par Ellen Page, ainsi que son ex-mari Brian (Paul Gross). Et l’émotion est au rendez-vous, dans ce foyer qui apparaît désormais comme un havre de paix et d’amour LGBT.

À LIRE AUSSI : Découvrez les premières images de l’adaptation de « Tales of the City »

Un reboot très queer

Le teaser, très queer, est à l’image des stars qui produisent la série. Ces épisodes seront dirigés par Lauren Morelli, productrice ouvertement lesbienne à qui l’on doit « Orange is the new black » et épouse de Samira Wiley, ainsi que le réalisateur gay Alan Poul, aux manettes de « Six Feet Under ».

Ce reboot très attendu sera disponible sur Netflix le 7 juin prochain. On a hâte !

À LIRE AUSSI : Une équipe très queer pour l’adaptation des mythiques « Chroniques de San Francisco » sur Netflix

Crédit photo : capture Netflix.

Puisque vous êtes ici… Nous avons une petite faveur à vous demander.

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire TÊTU et nous en sommes très fier.e.s. Mais vous le savez sûrement, faire du bon journalisme, un journalisme LGBT différent, honnête, de qualité, et critique coûte de l’argent.Et contrairement à la majorité des médias, TÊTU n’appartient pas à un grand groupe de presse. TÊTU est un média indépendant. Si vous aimez ce que vous trouvez dans nos pages. Si vous pensez qu’un média LGBT+ doit exister en France. Si vous êtes exigeant et voulez découvrir des contenus plus ambitieux. Aidez-nous à faire un bon média.

Abonnez-vous à TÊTU à partir de 5,90€/mois. Merci !


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail