facebook

Torture, isolement… : une association dénonce les conditions de détention des LGBTI

[PREMIUM] EXCLU TÊTU - L’Association pour la prévention de la torture (APT) publie, ce mercredi 17 avril, un guide pour promouvoir la protection efficace des personnes LGBTI privées de liberté. Il met en lumière les conditions de détentions toujours plus délétères pour cette population. TÊTU a pu le consulter en exclusivité et s'est entretenu avec son rédacteur, Jean-Sébastien Blanc. Interview.

"C'est le résultat d'un très long processus." Le point culminant d'un travail titanesque, mené depuis cinq ans par l'Association pour la prévention de la torture, et supervisé par Jean-Sébastien Blanc. Il aura fallu réunir des données parfois difficiles à obtenir, tant la loi du silence est prégnante en prison. Pour cela, l'association basée à Genève, en Suisse, a travaillé en étroite collaboration avec les contrôleurs généraux des lieux de privation de libertés de nombreux pays. Le spectre géographique ne s'est évidemment pas limité à l'Europe. "Du Kirghizistan, à l'Argentine en passant par le Sénégal et le Royaume-Uni, nous avons voulu avoir un aperçu transversal." À ce jour, 71 États criminalisent les relations homosexuelles dans le monde. Une double peine, pour des détenu.e.s emprisonné.e.s à cause de leur orientation sexuelle ou leur identité de genre. 

Avec ce guide, disponible en français le 17 avril, le but affiché est clair : "Fournir des informations générales sur les pratiques et les formes de discrimination profondément ancrées qui visent spécifiquement les personnes LGBTI, et qui favorisent le recours à la torture et d’autres formes de mauvais traitements". Comprendre, d'abord, les situations à risque auxquelles sont confrontées les personnes LGBTI pour tenter, ensuite, de mieux renforcer leur protection. Car les lesbiennes, gays, bi.e.s, et les personnes trans' sont à ce jour les plus exposé.e.s aux violences et aux actes de torture au sein des lieux de privation de libertés. Et personne n'en parle. ...


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail