facebook

La loi sur la PMA pour toutes sera présentée en « juillet prochain », dit Edouard Philippe

PMA shutterstock

Le premier ministre Edouard Philippe a annoncé que la Procréation médicalement assistée (PMA) sera présentée en juillet en Conseil des ministres.

Peut-on vraiment y croire ? Après des mois d'atermoiements et de reports, le premier ministre a finalement tranché. C'est à l'issue d'un séminaire gouvernemental qui se tenait le 29 avril, qu'Edouard Philippe a fait l'annonce tant attendue. Le projet de loi de bioéthique - qui contient l'ouverture de la PMA pour toutes - sera bel et bien déposé en Conseil des ministres cet été.

"C'est au mois de juillet que nous présenterons en Conseil des ministres le projet de loi bioéthique sur lequel nous nous sommes engagés", a-t-il déclaré devant la presse à l'issue d'un séminaire gouvernemental visant à préciser les annonces faites par Emmanuel Macron au terme du grand débat.

Fini les reports ?

Il y a quelques jours seulement, la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, avait pourtant affirmé que la PMA pour toutes serait présentée en Conseil des ministres "avant l'été". Mais son cabinet, contacté par TÊTU, avait ajouté une précision de taille : le dépôt du projet de loi aurait lieu "avant la coupure du mois d'août".

À LIRE AUSSI : La loi sur la PMA pour toutes sera prête « avant les vacances d’été », dit Agnès Buzyn

Assurant qu’il n’avait « aucune envie de botter en touche » sur ce sujet, le Premier ministre Edouard Philippe s’était dit en mars dernier « bien déterminé à faire en sorte que les engagements pris par le président de la République en la matière soient tenus ». Il avait annoncé un dépôt en Conseil des ministres pour juin. Espérons que cette fois, le calendrier soit véritablement arrêté.

Car il y a urgence. De nombreuses femmes attendent depuis plusieurs années que cette loi entre en vigueur. Pour certaines il est déjà trop tard. Selon un récent sondage BVA, prêt de deux-tiers des français (63%) se disent favorables à l'ouverture de la PMA aux couples de femmes et aux femmes seules.

À LIRE AUSSI : PMA pour toutes : « Je n’ai plus le temps d’attendre »

(Avec AFP)

Crédit photo : Shutterstock. 


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail