Abo

couple gayOn a rencontré le couple d'acrobates de "La France a un incroyable talent"

Par Samy Laurent le 29/11/2019
La France a un incroyable talent

Leur prestation dans "La France a un incroyable talent" nous a impressionnés. TÊTU a interviewé Arthur et Guillaume, le couple de danseurs basés au Canada. Ils nous parlent de leur passion pour les arts du cirque, de leur prestation et de leur histoire d'amour.

Mardi 19 novembre, lors de l’épisode hebdomadaire de “La France a un incroyable talent 2019”, une prestation a marqué les esprits du public et des spectateurs. Arthur et Guillaume ont présenté un numéro de danse pour lutter contre l’homophobie. La justesse, la technique et l’émotion de leur performance a su toucher nombre de personnes dont le jury. 

À LIRE AUSSI : « La France a un incroyable talent » : un couple gay danse contre l’homophobie

Deux amoureux des arts du cirque

Arthur Morel Van Hyfte est un jeune français installé au Canada. Très tôt animé par sa passion pour la danse, il rejoint le ballet du conservatoire de danse de Poitiers. C’est là qu’il a pu acquérir les bases de son vocabulaire corporel. Quelques années d’enseignement plus tard, il se laisse séduire par les arts du cirque et notamment le trapèze. “Il m’a toujours manqué cette dimension acrobatique, raconte t-il pour TÊTU, je suis donc entré à l’Ecole Nationale de Cirque de Montréal”.  

Là bas, il rencontre Guillaume Paquin. Un jeune canadien passionné, comme lui, par les arts du cirque. “J’ai commencé dans l’école de cirque de Verdun [un quartier de Montréal, ndlr], où j’ai su que j’en ferais ma profession”, explique Guillaume à TÊTU. Le Canadien a ensuite rejoint également la prestigieuse Ecole Nationale de Cirque de Montréal. Les deux garçons ont étudié dans la même promotion. C'est là qu'ils tomberont amoureux en 2015. 

Petit à petit, le couples artistes gagnent la reconnaissance du monde du cirque. Guillaume a notamment remporté plusieurs prix dans des festivals de cirques prestigieux comme le Festival Nikulin de Moscou ou le Festival Cirque de Demain de Paris.  De son côté, Arthur enchaîne également les productions et victoires au Festival Youngstage des arts du cirques en Suisse et Cirque de Demain. 

Quand le cirque embrasse la cause LGBT+

Mais le couple se retrouve en mai 2019, pour une performance qui va les propulser sur le devant de la scène. Matthew Richardson, metteur en scène et acrobate notamment pour le Cirque du Soleil (spectacle Varekai en 2013) et amis des danseurs, décide de tourner une vidéo sobrement intitulée “Hallelujah”. 

Pour répondre “aux gens qui se servent de l’Église pour propager des messages de haine envers la communauté LGBT”, Arthur et Guillaume dansent dans une église sur les fameuses notes de la version de Jeff Buckley du célèbre titre de Leonard Cohen, "Hallelujah". Une performance importante pour les deux jeunes artistes : “J’ai trouvé ça très beau et réel, car c’est difficile d’amener ce message sans rentrer dans le cliché, explique Guillaume, l’idée c’était vraiment d’aider et donner de la visibilité à la communauté LGBT+ tout en restant authentiques”. Pour Arthur, l’exercice n’a pas été des plus simples. “J’avoue avoir eu un peu peur”, confie le danseur, “Il fallait à la fois assumer notre identité et notre intimité”. 

La reconnaissance

Aujourd’hui, la vidéo compte plus de 1 ,3 million de vues sur YouTube et les commentaires sont - pour la plupart - des personnes touchées par le message d’amour de la danse. “C’est la chorégraphie la plus pure, majestueuse et magique qu’il m’ait été donné de voir”, commente un internaute. “Un moment magique. Une chorégraphie magnifique, des mouvements parfaits, une interprétation sensible. L’art pur de faire passer des émotions”, en commente un autre. 

"Beaucoup de gens nous ont remercié pour quelque chose qui n’est pas forcément difficile"

Le couple a été surpris du succès de la vidéo. “J’ai vu que la vidéo avait été vue de nombreuses fois, notamment en Australie et en Europe et j’ai vraiment été surpris du nombres de messages de soutien”, se souvient Arthur. “Beaucoup de gens nous ont remercié pour quelque chose qui n’est pas forcément difficile”, précise Guillaume. 

À LIRE AUSSI : Chéries-Chéris : le palmarès met à l’honneur les femmes transgenres

Le court-métrage a traversé l’Atlantique pour se voir sélectionné au ZeFestival, le festival du film LGBT+ organisé par l’association Polychrome, en Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur, où il s’est vu décerner le prix du public. Une reconnaissance française qui va prendre une ampleur plus importantes lorsque le couple est contacté par la production de “La France a un incroyable talent” sur M6. 

“Je ne me suis jamais senti aussi à nu de ma vie”

Quand ils nous ont approché, on a été tout de suite intéressés et contents d’y participer”, se souvient Guillaume. Mardi 19 novembre, le duo se présente sur la scène de l’émission. "On va vous présenter un numéro contre l’homophobie" a sobrement annoncé Arthur au jury avant de commencer à danser. Ainsi le public français a pu être témoin de la douceur de leur prestation. 

https://www.facebook.com/LFAUIT/videos/2469380776451064/

C’était tellement beau et tendre à la fois. Je pense qu’avec ou sans message, j’aurais trouvé ça beau, ça fait du bien” a notamment déclaré Hélène Segara. Pour Arthur et Guillaume, cette prestation revêt un dimension particulière : “Je fais beaucoup de scène mais je me suis jamais senti aussi à nu de toute ma vie que durant cette représentation”, explique Arthur dont l’émotion suite à la performance n’est pas feinte. “Je ne pouvais pas être plus moi-même qu’à ce moment là. Voir des enfants, des personnes âgées, des noirs, des blancs debouts en train de nous applaudir, ça m’a incroyablement touché”, ajoute le danseur qui écrase une larme au moment des applaudissements.

Malgré l'engouement du public et les quatre "oui" des membres du jury, on ne retrouvera pas le couple lors des prochaines émissions, comme nous vous le révélions dans notre article.

De retour au Canada, les deux danseurs ont un planning chargé pour cette fin d'année. Prochainement, Arthur va se représenter dans une création inédite Cirque et Danse avec le collectif des Grands Ballets Canadiens. Guillaume, quant à lui, rejoint la troupe du Cirque du Soleil pour un spectacle spécial sur le thème de Noël, à New-York. En attendant de peut-être un jour collaborer à nouveau ensemble.

À LIRE AUSSI : Rencontre avec Billie Eilish : « Je ne veux pas être une princesse. Je veux être LE roi ! »

Crédit photo : Capture d'écran YouTube / Matthew Richardson