France 2"N'oubliez pas les paroles" : Nagui remplace une insulte homophobe dans une chanson

Par Antoine Patinet le 09/03/2020
N'oubliez pas les paroles

La production de "N'oubliez pas les paroles" a modifié une insulte homophobe dans un célèbre tube des années 70. Nagui s'en est expliqué.

Mieux vaut prévenir que guérir ? Jeudi 5 mars, dans l'émission "N'oubliez pas les paroles", Nagui a mis à jour la chanson "Oh les filles!", le tube du groupe Au Bonheur des Dames. Dans le titre culte des années 70, une reprise du groupe Les Pingouins, parue en 1962, un homme raconte d'abord son histoire déçue avec une fille, avant de raconter son aventure avec un garçon - qui a tout aussi mal fini : "Dans l'métro on s'est rencontré/Il habite tout près de Sarcelles/Alors je l'ai accompagné/Arrivé devant son H.L.M. Il me dit j'aime pas les pédés".

"Des paroles avec lesquelles nous ne jouons pas"

Et c'est justement le mot "pédé" qui a fait tiquer la production de la célèbre émission de karaoké de France 2, qui a choisi de remplacer cette insulte homophobe par le terme "gay". Nagui s'en est d'ailleurs expliqué à l'antenne : "Pour faire taire les mauvaises langues... Oui dans cette chanson il y a des paroles avec lesquelles nous ne jouons pas, que nous ne prononçons pas. Simplement par respect pour ceux qui peuvent souffrir d'une insulte. On ne prononce pas ces mots qui n'avaient pas peut-être pas le même sens, ou la même gravité ou, du moins, on n'était pas conscient en tout cas de cette gravité au moment où au 'Bonheur de dames' le chantait." 

A LIRE AUSSI : "Jésus est pédé" : Frédéric Fromet s'excuse pour sa chronique

Nagui a terminé cette parenthèse en adressant un doigt d'honneur à certains utilisateurs de Twitter : "Messieurs, allez vous faire voir, ceux sur Twitter qui balancent leur haine" , anticipant probablement les nombreuses accusations de censure qui lui ont été ensuite adressées sur le réseau social. A l'heure où on lutte contre cette insulte homophobe, on peut apprécier la précaution prise par la production. Même si, dans la chanson, le narrateur semble lui-même victime de cette insulte, ce qui aurait pu justifier, peut-être, qu'on laisse les paroles intactes. Quoiqu'il en soit, dire que "pédé" est une insulte homophobe et encourager à le sortir de son vocabulaire devant près de 4 millions de personnes n'est pas anodin. En espérant que les téléspectateurs l'ait compris...