facebook

Une Pride intersectionnelle aura lieu ce samedi à Paris

Ce samedi, une Pride intersectionnelle se tiendra à Paris à partir de 16 heures place Pigalle. Elle entend mobiliser pour les personnes LGBT+ les plus défavorisées et les personnes racisées.

Une Pride est organisée ce samedi 4 juillet à Paris à l'initiative de nombreux collectifs LGBT+. Elle aura lieu à partir de 16 heures place Pigalle dans le 9ème arrondissement, et le cortège se dirigera vers la Place de la République. Parmi les associations qui appellent à manifester, Acceptess-T, Act Up-Paris, le CLAQ, Les Dégommeuses, Fières ou encore le Strass. Cet événement a lieu alors que la Marche des Fiertés, qui devait avoir lieu le samedi 27 juin a dû être repoussée au 7 novembre à cause de l'épidémie de coronavirus.

Les gestes barrières seront respectés avec une distribution de masques et de gel hydroalcoolique. Les participants devront par ailleurs respecter un mètre de distance, afin de limiter les risques de propagation du virus. "Il en revient à la responsabilité de chacun·e de s’impliquer pour le bon fonctionnement de la manif", précisent les organisateurs dans un post Facebook pour annoncer l'événement.

"Une existence débarrassée de l'oppression patriarcale"

"Cette année, face à la pandémie il est d’autant plus nécessaire de nous mobiliser autour de l’intersectionnalité qui frappe nos communautés les plus défavorisées. Venez crier votre colère, revendiquer nos libertés et participer a cette mobilisation unitaire parce que l’histoire de notre mouvement s’écrit jour après jour", écrit Acceptess-T. Après avoir organisé une Pride sur l'eau du bassin de la Villette, Les Dégommeuses voient dans cette nouvelle manifestation l'occasion de "se rassembler et manifester collectivement nos revendications et notre force militante. Les dégos seront là, avec crampons et paillettes".

À LIRE AUSSI : Marches des Fiertés 2020 : tout ce qu’il faut savoir sur les nouvelles dates en France

"Face aux violences racistes, sociales, LGBTIphobes et misogynes, nous revendiquons nos droits à une existence débarrassée de l’oppression patriarcale qui nous tue, nous maltraite, nous psychiatrise, nous viole, nous expulse, nous mutile, nous exploite et nous silencie", écrivent en mot d'ordre les collectifs. Un cortège en non-mixité racisé sera en tête du rassemblement avec un DJ set de Guru.

À LIRE AUSSI : La Pride virtuelle de TikTok prise d’assaut par des trolls homophobes

Crédit photo : Capture d'écran


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail