facebook

Le fils de Donald Trump vient-il de faire son coming out ?

Quelques heures avant le débat qui doit opposer Donald Trump et Joe Biden, Eric Trump, le fils du président a affirmé appartenir à la communauté LGBT+... avant de se dédire.

Article mis à jour mercredi 30/09/2020 à 09:05

"The LGBT community, they are incredible. (...) I'm a part of that community". Littéralement : "les personnes LGBT+ sont incroyables, je fais partie de cette communauté". En quelques mots lâchés sur Fox News, Eric Trump, le fils du président américain, a-t-il voulu faire son coming out ?

Treize heures avant le débat qui doit opposer le démocrate Joe Biden et le républicain Donald Trump, l'annonce est étonnante. Eric Trump est interrogé sur le programme de son père et sur le désarrois des électeurs républicains. La journaliste qui l'interroge lui fait part d'un témoignage d'une électrice, républicaine et lesbienne, déçue de Donald Trump.

À LIRE AUSSI - L’équipe de Donald Trump le qualifie de « président le plus pro-gay de l’histoire américaine »

"Je fais partie de cette communauté"

"Son prénom est Chris, elle ne veut pas donner son nom de famille de peur des réactions de ses collègues... Elle vit à Manhattan, elle a la cinquantaine, elle est lesbienne. Elle raconte que son niveau de vie a baissé depuis que votre père est au pouvoir, le prix du gaz, la sécurité sociale... Elle a perdu son boulot, parle d'insécurité dans son quartier, elle dit de Biden qu'il est 'faible'... Est-ce que vous comptez sur son vote ?", demande la journaliste de Fox News à Eric Trump.

"Je vois des personnes comme elle tous les jours. Les personnes LGBT+ sont incroyables. Vous devriez voir comment ils soutiennent mon père tous les jours. Je fais partie de cette communauté et j'adore cet homme (son père, donc, ndlr). Merci de protéger nos quartiers et nos villes", lâche le fils de Donald Trump. Pour rappel, en 2014, Eric Trump s'est marié avec Lara Lea Yunaska en 2014 avec qui il a eu deux enfants.

Finalement, Eric Trump a clarifié les choses dans Le New York Post, mardi soir. Il explique qu'il voulait simplement paraphraser ce que les personnes LGBT+ disent à son père. "Pour simplifier, beaucoup de nos amis proches font partie de la communauté LGBT+, c'était le sens de ma déclaration - la gauche a pris ce vote pour acquis depuis longtemps et le soutien de la communauté gay (sic) à mon père est incroyable. Personnellement, je suis un homme comblé avec ma femme, Lara", a-t-il dit au quotidien américain.

À LIRE AUSSI - La nomination de Amy Coney-Barrett à la Cour suprême américaine fait hurler les assos LGBT+

Les Trump accusés d'homophobie

Les Trump ne sont pas réputés pour être la famille la plus friendly des Etats-Unis. La nièce de Donald Trump, une psychologue ouvertement lesbienne, avait d'ailleurs dénoncé sa famille qu'elle juge homophobe. Dans ses mémoires, elle raconte un moment de gêne. Elton John a joué pendant les funérailles de la princesse Diana, ce qui a provoqué la colère de la grand-mère des Trump, Mary. "C'est dégoûtant qu'ils laissent cette petite pédale d'Elton John chanter pendant l'office", dit la grand-mère dans des propos rapportés par Mary dans ses Mémoires. "J'ai réalisé qu'il valait mieux qu'elle ne sache pas avec qui je vivais : une femme", poursuit la nièce du président américain.

À LIRE AUSSI - Philippe Corbé : « Sans Roy Cohn, Donald Trump ne serait pas ce qu’il est devenu »

 

Crédit Photo : Capture d'écran Fox News


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail