Ils fêtent Noël avec leurs potes queers : « On est plus heureux avec cette famille d’adoption »

Les fêtes de fin d'année peuvent être une période compliquée pour les personnes LGBT+ rejetées par leur famille. Alors chaque année, Grégory, Jordan, Benoît et beaucoup d'autres retrouvent leurs familles queers pour Noël. Ils nous racontent.

Chaque année en décembre, c'est le même rituel. Alors qu'une majorité des gens se préparent avec plus ou moins d'enthousiasme à rejoindre leur famille pour les fêtes, Benoît, Grégory, Jordan et beaucoup d'autres personnes LGBT+ s'organisent pour passer Noël... entre potes. A 27 ans, Benoît ne fête pas Noël avec sa famille. Ses parents l'ont prévenus, quand il a fait son coming out il y a quelques années : “tu sais que tu pourras pas revenir à la maison.” De toute façon, dans sa famille - dont les membres sont témoins de Jéhovah - on ne fête pas Noël....


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail