facebook

Comics Marvel : Somnus, un nouveau héros queer qui s’invite dans les rêves

Il est le tout nouvel arrivant de l'univers des comics Marvel : Somnus, ou Carl Valentino pour les intimes. Ce mutant aura le pouvoir de contrôler les rêves des gens.

Le dernier héros Marvel aux pouvoirs oniriques apparaîtra dans le premier numéro de Marvel Voices : Pride, qui sort le 23 juin. Le personnage de Carl Valentino est inspiré par l'histoire familiale de Steve Orlando, membre de l'équipe scénaristique, et de ses expériences avec les anciennes générations LGBTQI+.

Orlando a affirmé : "Bien qu'il y ait encore beaucoup de travail, nous avons fait du chemin en tant que communauté. Somnus est une opportunité d'explorer la manière dont mes proches [de la communauté LGBTQI+] ont vécu dans une époque pleine de préjugés." Un vécu qui n'est pas sans rappeler les combats menés par les mutants pour se faire une place dans un monde qui les rejette.

"Somnus apportera un nouveau regard aux jeunes mutants"

On ne sait pas grand-chose pour le moment de son passé, à part qu'il a été en lien avec les X-Men et qu'il est originaire de Krakoa, "l'île qui marche comme un homme". Il s'agit d'une île vivante au milieu de l'océan Pacifique, devenue une terre promise pour les mutants, loin des persécutions. Or, comme l'explique Steve Orlando, " à l'ère des habitants de Krakoa qui constitue une certaine utopie pour les mutants, Somnus apportera un nouveau regard aux jeunes mutants du présent qui ne sauraient pas à quel point certains ont dû se battre pour leur communauté". Une façon de rendre hommage aux luttes des héros précédents.

LIRE AUSSI >> VIDÉO. Bande annonce grandiose pour "Les Éternels", le premier Marvel avec un super-héros gay

Ce n'est pas la première fois que Marvel présente un héros queer. Le dernier en date est apparu récemment, à l'occasion des 80 ans de Captain America. Son nom est Aaron Fischer, il est gay et admire le Captain. Il s'érige en défenseur des opprimés, des oubliés, des invisibles de la société. C'est aussi l'héritier d'une longue liniers de héros qui assument leur homosexualité à l'instar d'America Chavez en Miss America. Iceberg, l'un des personnages les plus anciens et iconiques des X-Men (encore un, décidément), a quant à lui fait son coming out en 2015. Une volonté pour La Maison des Idées de se moderniser pour correspondre aux valeurs de son temps.

LIRE AUSSI >> Pride : « DC Comics » sort une Ligue des Justiciers 100% queer

Crédit photo : Luciano Vecchio via Facebook


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail