clipVIDÉO. Pierre de Maere s'impose comme la nouvelle sensation pop avec le clip de "Menteur"

Par Tessa Lanney le 02/07/2021
Pierre de Maere

"Menteur", tel est le titre du deuxième single de Pierre de Maere sorti plus tôt cette semaine. Avec un clip teinté de mélancolie, il exprime les fêlures de l'artiste.

Sous une atmosphère crépusculaire, Pierre de Maere profite des dernières lueurs du jour dans son dernier clip, "Menteur", réalisé par Romain Barreau. "C’est l’histoire d’un homme qui, tout au long de sa vie, fait les mauvais choix, s’imagine un film et enchaîne les échecs", explique-t-il dans un communiqué.  Disponible depuis le 30 juin, cette performance atteste sans aucun doute de la sensibilité de l'artiste belge. Honnête, mélancolique et résolument queer, Pierre de Maere explore sans détour ses failles et ses erreurs.

À fleur de peau, il n'hésite pas à se montrer vulnérable, tel un oisillon tombé trop tôt du nid. Pour lui, ce titre est "une ode au réconfort et particulièrement aux personnes qui offrent ce réconfort, avec en première ligne la figure maternelle." À cet effet, il mise sur une prestation grandement théâtrale. L'artiste peine à se relever, à tenir, seul, sur ses jambes élancées et longilignes. Il peine à se donner une constance, manque de prestance mais tient à faire bonne figure. Sans succès. Un très mauvais menteur en fin de compte.

Mélancolie et sonorités urbaines

Cette fragilité, on la retrouve dans un esthétisme particulièrement léché. Le clip est pensé de manière cinématographique, assez rétro. Un cabriolet, une route de campagne. Les rayons de la golden hour se reflétant sur le visage du chanteur. Le jeu de lumière, les couleurs et le grain de l'image font également penser à une photo argentique. Le genre de cliché que l'on retrouverait volontiers dans les pages mode d'un magazine. Son style n'est d'ailleurs pas laissé au hasard. Un costume androgyne qui met en valeur sa silhouette. Des traits fins rehaussés par une coupe au bol qui fait penser aux débuts d'un autre artiste queer : Eddy de Pretto.

La comparaison ne s'arrête pas là puisque ce morceau voulu "très planant", est également emprunt de "sonorités urbaines" qui font beaucoup penser à celles employées par le chanteur. Mais attention à ne pas y voir une pâle copie. L'univers musical de Pierre est résolument singulier. Vous le reconnaîtrez d'ailleurs aisément à sa manière de rouler les "r". Prochaine étape pour Pierre de Maere le 13 mai 2022 où il se produira à la Cigale, à Paris.

LIRE AUSSI >> L’amour entre deux lesbiennes âgées dans « Soleil Sans Amour », le nouveau clip de Thx4Crying

LIRE AUSSI >> Lil Nas X répond aux critiques homophobes après son baiser gay aux BET Awards

Crédit photo : Wagram Music