icôneKim Petras : "J'ai l'impression de recevoir une gifle quand on me réduit à ma transidentité"

Par tetu le 06/10/2021
kim petras

Superstar mondiale et visage de la nouvelle collection UGG, la chanteuse Kim Petras revient sur son rapport à la mode, à la France et à la visibilité trans dans une interview express pour TÊTU.

Bonjour Kim ! Ton nouveau single, "Future starts now" est sorti mardi, et tu es le nouveau visage de la campagne UGG. Quelle rentrée !
Hi Têtu ! Oui c'est fou ! Je suis très heureuse.

Pourquoi avoir accepté l'invitation de UGG ?
UGG est une marque de chaussures incontournable pour moi. Je ne connaissais pas beaucoup leurs vêtements, mais maintenant je suis obsédée par eux. Leurs vêtements sont vraiment incroyables. J'adore la philosophie du style UGG, j'ai senti que ça me correspondait vraiment bien. Ils m'ont vraiment permis d’assembler les pièces comme je le voulais et d’être un peu fofolle. Je suis très fière de cette collaboration.

kim petras


Beaucoup de marques doivent t'approcher, à quoi es-tu le plus attentive quand on te propose des collabs ?

Un point de vue que je trouve intéressant et la qualité. J'aime les choses qui ne tombent pas en lambeaux après avoir été portées une fois. Je pense que la qualité est une chose sous-estimée. Je fais de la musique de qualité qui est réfléchie, qui a un but. J'aime donc collaborer avec des marques de mode et des designers qui pensent de la même manière, qui ont à cœur de fabriquer des produits uniques, originaux et de bonne qualité.

À lire aussi : On a parlé de Lil Nas X, de VIH et d'activisme avec Mykki Blanco

Tu es l'une des femmes trans les plus connues du monde. C'est pas trop de pression quand les représentations manquent ?
Je ne vois pas cela comme une pression. Je veux être moi-même et je veux inspirer d'autres personnes à être elles-mêmes. Je ne veux pas inspirer quelqu'un à être comme moi, ce n'est pas mon but dans la vie. Mon but dans la vie est d'inspirer les gens à être eux-mêmes, avec audace. Et je le fais en étant moi-même. Je ne ressens donc aucune pression.

kim petras

Que penses-tu aujourd'hui de la représentation LGBTQI+ et notamment trans dans les médias, la mode, la musique ?
Je pense que c'est très, très important, et je suis heureuse que les choses changent. Mais j'ai aussi remarqué que certains artistes sont étiquetés comme "artistes LGBTQ" et sont placés dans cette catégorie. On ne voit personne appeler les artistes masculins "artistes masculins cis hétéro" ou les artistes féminines "artistes féminines cis hétéro". Je pense que cela doit changer, car ce que j'aime dans la musique, c'est qu'elle transcende le genre et la sexualité. Je trouve ça génial que les identités LGBTQIA+ soient de plus en plus représentées. Mais en tant qu'artiste, j'ai parfois l'impression de recevoir une gifle si la seule chose que l'on dit de ma musique est que je suis transgenre. C'est comme si quelqu'un était un artiste gay et qu'il n'était plus que ça. Il y a encore un long chemin à parcourir. Je serai toujours fièrement transgenre, et je me sens tellement heureuse et chanceuse d'être dans cette position, mais je ne veux pas être seulement ça. Parce que je suis plus que cela. Les gens sont tellement plus que leur sexualité ou leur genre.

Tu sais que les baguettes dans ta vidéo étaient beaucoup trop molles pour être de vraies baguettes françaises... Comment tu as réagi aux commentaires des internautes ?
Absolument. C'était vraiment la quantité au détriment de la qualité. Nous avions deux heures, alors nous sommes allés à l'endroit le plus proche pour faire tous les teasers. Et c'était pour se moquer de la vision touristique que les gens ont de la France. Je sais parfaitement que la France ne se résume pas aux baguettes et aux croissants, et que la qualité est très différente là-bas. Mais je suis en Amérique et voici à quoi ressemblent les baguettes ici, et je trouve ça drôle. Je pense qu'il est plus amusant de se moquer de l'image stéréotypée que les touristes ont de Paris que de la prendre très au sérieux et de la rendre réaliste. Donc oui, j'apprécie vraiment les commentaires. Je sais absolument que ces baguettes étaient merdiques !

https://www.youtube.com/watch?v=fY8m_u62x7Q

Tu as vexé de nombreux français ! C'est quoi cette passion pour les baguettes de pain ? Quel est ton rapport à la France et pourquoi l’avoir mise à l’honneur dans tes derniers visuels ?
J'ai fait un album inspiré par les sonorités européennes, les chansons avec lesquelles j'ai grandi en Allemagne. Et je me souviens d'artistes comme Alizée ou Stromae ou Indila, et toutes ces chansons françaises qui arrivaient et envahissaient l'Europe. Maintenant, je vis en Amérique, mais cela me manque d'entendre de la musique dans différentes langues, et je voulais apporter un peu d'Europe à ma musique. Ma fanbase est largement américaine, mais c'est une grande partie de moi d'être européenne. Et la première chose à laquelle je pense quand je pense à l'Europe, c'est Paris, donc c'était l'endroit parfait pour commencer. Je ne fais pas un album entièrement sur le thème de la France. Je ne parle pas couramment le français. Mais j'ai toujours aimé Paris, et ma fanbase française m'inspire beaucoup. Je voulais juste honorer cela d'une manière amusante, et me moquer des stéréotypes sur les Français. J'espère que je n'ai offensé personne en m'amusant. Je voulais juste honorer Paris comme la ville extraordinaire qu'elle est. Et ce n'est que le début !

Quand est-ce que tu viens nous voir à Paris ? On t'emmènera manger les meilleurs croissants.  
Oui ! Paris me manque tellement, tellement… En fait, je voulais déménager à Paris pendant le confinement. Je me suis mise à faire des croquis et à dessiner et j'ai quelques amis designers à Paris. La dernière fois que j'y suis allée, j'ai ressenti le besoin d'y passer plus de temps. Alors j'espère que ce sera très, très bientôt. Très vite je pense. Il y a des projets en cours d'élaboration ! Et j'espère vous voir et manger tous les croissants du monde avec vous.