élection présidentielleÉric Zemmour promet maintenant de "bloquer" la PMA pour toutes

Par Nicolas Scheffer le 07/12/2021
Eric Zemmour était l'invité de "Bourdin Direct"

Poursuivant sa campagne d'offensive ouverte contre "les LGBT", Éric Zemmour a promis dans l'émission "Bourdin Direct" de "bloquer" la PMA pour toutes s'il accède au pouvoir.

C'est donc un candidat qui s'est exprimé dans "Bourdin Direct" sur BFMTV et RMC ce mardi 7 décembre. Et dans l'extrême ligne droite de ses déclarations hostiles aux droits des personnes LGBTQI+, Éric Zemmour a cette fois annoncé que s'il remportait l'élection présidentielle de 2022, il reviendrait sur la PMA pour toutes.

À lire aussi : La "Reconquête" de Zemmour, déclaration de guerre aux LGBT et à ceux qui les soutiennent

Dimanche à Villepinte, les zombies de La Manif pour tous (LMPT) étaient au premier rang du meeting de Zemmour : de Christine Boutin à Jean-Frédéric Poisson en passant par Laurence Trochu, présidente de l'émanation politique de LMPT Sens Commun, sont sortis du frigo dans lequel Christiane Taubira les avait ramenés en 2013 pour acclamer le candidat qui cible ouvertement "les LGBT". Logiquement, donc, Jean-Jacques Bourdin demande à Éric Zemmour : "Est-ce que vous abrogeriez la loi Taubira sur le mariage pour tous ?".

"Je bloquerai la PMA sans père"

"J'ai combattu la loi Taubira", rappelle Éric Zemmour, considérant néanmoins que revenir sur le mariage pour tous "est accessoire". Plus important à ses yeux, déclare-t-il : "Je bloquerai la PMA sans père (sic)". En juillet, au comptoir de CNews, il avait déjà déclaré que "la leçon qu'on retire de cette mesure, c'est qu'un père ne sert à rien." Sur le sujet, Éric Zemmour est constant. En 2019, sur la même chaîne, il intimait aux homos "d'assumer [leurs] choix : soit on couche avec l'autre sexe et on fait des enfants, soit on ne couche pas avec l'autre sexe et on n'a pas d'enfants", qualifiant de "caprice" la volonté de couples homos d'éduquer des enfants.

En octobre dernier, invité par "les Éveilleurs" à Versailles, Éric Zemmour avait déjà fait de son opposition aux droits des personnes LGBTQI+ un axe central de sa stratégie de conquête du pouvoir."Il faut allier la sociologie de la Manif pour tous, et la sociologie des Gilets jaunes", expliquait-il avant de répéter que "le mariage homosexuel (sic) était une erreur".

À lire aussi : Pour Zemmour et Le Pen, baiser l'anneau d'Orban est une étape de la campagne 2022

Crédit photo : Capture d'écran BFMTV