Abo

SantéSexe, drogue & addiction : comment gérer sa consommation

Par Mathias Chaillot le 09/10/2022
illustration chemsex

Consommer des drogues comporte des risques, dont certains peuvent être évités avec une bonne connaissance de soi, de ses pratiques, des produits, mais aussi avec l'aide des associations et des professionnels de santé qui accompagnent notamment les adeptes du chemsex.

Par Mathias Chaillot et Nicolas Scheffer

▶ Écoutez votre corps

Les drogues modifient votre rapport au corps. Ainsi, les méthamphétamines offrent une sensation de puissance et coupent les effets de la faim, et les cathinones de synthèse procurent un sentiment de compréhension accrue du monde. Au-delà des effets recherchés dans les stupéfiants, votre corps est donc le premier témoin de votre consommation et de votre maîtrise, ou non, de celle-ci. “Le problème, c’est quand on commence à perdre son autonomie par rapport aux produits”, résume Iris Bichard, praticienne en réduction des risques. Un état de stress inexpliqué, une irritabilité ou des pertes de mémoire sont des symptômes qui doivent vous alerter sur votre niveau de consommation.

À lire aussi : Dossier spécial : il faut qu'on parle du chemsex

▶ Connaissez vos prods

Quels sont les effets ? Quelles sont les doses ? Y a-t-il un effet d’accoutumance ou de dépendance ? Si vous prenez de la drogue, soyez un consommateur informé et attentif. Connaître les modes de prise, les effets secondaires ou les éventuels dangers participe grandement à la réduction des risques. Par exemple, si vous consommez des cathinones, savez-vous qu’une pause d’au moins dix jours entre deux sessions est nécessaire afin de recharger ses stocks de dopamine ? Apprendre à préparer correctement un slam, ou même un para ou une trace (par exemple sur technoplus.org ou asud.org) vous évitera nombre de conséquences parfois dangereuses. N’hésitez d’ailleurs pas à faire tester vos produits par des associations spécialisées : le marché de la drogue étant illégal, il n’y a pas de contrôle qualité ! ...