Abo

Nos archives"Sartre et les homosexuels" : la dernière interview du philosophe avant sa mort

Par têtu· le 20/01/2023
sartre,genet,homosexualité,Gai Pied,interview,entretien,mort,dernier,Jean Le Bitoux,Gilles Barbedette,jean-paul sartre,histoire

En avril 1980, le magazine Gai Pied publiait une interview de Jean-Paul Sartre, qui s'avèrera sa dernière puisque le philosophe est mort le 15 de ce mois. Un entretien intitulé Sartre et les homosexuels.

Le 28 février 1980, Jean le Bitoux, directeur de la publication du Gai Pied et proche de Simone de Beauvoir, et Gilles Barbedette – écrivain, traducteur d'Edmund White et cofondateur de Aides – rencontraient Jean-Paul Sartre, philosophe français de renommée mondiale et figure de l'existentialisme, à son domicile parisien du quartier Montparnasse. Fatigué, et aveugle depuis quelques années déjà, l'auteur de Saint Genet, comédien et martyr donne ce jour-là la dernière interview avant sa mort, survenue le 15 avril de la même année, à 74 ans. Il évoque son travail sur Genet, le fascisme et la place de l'homosexualité dans la société. [têtu·]

À lire aussi : "Gai Pied" : l'histoire du premier hebdomadaire gay au monde

► Sartre et les homosexuels

Nous sommes heureux de publier ici l’entretien que nous a accordé Jean-Paul Sartre le 28 février dernier. Ainsi, tandis que Claude faisait des croquis de cet homme illustre qui fête ce mois-ci son soixante quinzième anniversaire, Gilles et moi tentions par nos questions d'élucider un mystère. Car nous avions bien vu depuis longtemps un secret fil noir courir tout au long de son œuvre romanesque, de ses pièces de théâtre et de ses études biographiques : la problématique homosexuelle. Elle était bien là serpentant, ou rayonnante comme dans Saint Genet, que Sartre considère comme son livre le plus accompli. Mais rien pourtant ne le laissait croire dans l'exégèse de son œuvre, pourtant déjà énorme.

Nous pensons ne pas nous être trompés : Sartre, on le lira ci-après, avait beaucoup à dire sur cette question. Et c'est comme s'il avait eu envie d'échapper à certains gommages, à certains commentaires déjà normalisateurs de son œuvre, qu'il nous a accordé cette interview, seul et chez lui. Interview unique en son genre car pour la première fois des homosexuels l'interrogent sur l'homosexualité. “J'ai la passion de comprendre les homme”, dit-il. Tel est bien notre avis. Et c'est une pierre de plus que nous portons à la connaissance de cet homme parmi les hommes. ...