Abo

interviewKévin Bideaux : "Avant, le rose n’était pas incompatible avec la masculinité"

Par Etienne Brichet le 16/01/2024
Kévin Bideaux

Toutes les couleurs sont dans la commu : la preuve, voilà déjà longtemps qu'on a adopté le drapeau arc-en-ciel. Mais pourquoi associe-t-on à ce point le rose à l'homosexualité ? Kévin Bideaux, artiste-chercheur·e en arts et études de genre, qui a écrit Rose, une couleur aux prises avec le genre, souligne l'évolution historique de la symbolique des couleurs.

"- Pourquoi je suis monsieur Pink ? - Parce que t'es une pédale !" Comme dans cette scène mythique de Reservoir Dogs (Tarantino, 1992), on entend encore trop souvent que "le rose, c’est pour les filles et les pédés". Kévin Bideaux, artiste-chercheur·e en arts et études de genre, a étudié à fond l'histoire de cette couleur. Dans son livre, Rose, une couleur aux prises avec le genre (éd. Amsterdam, 2023), on découvre non seulement qu'à travers l'histoire, l'homosexualité n'a pas toujours été associé à cette teinte, mais aussi qu'elle a même été longtemps considérée comme masculine....