Sex-toys pour homme, lequel choisir pour commencer ?
Sexo/Psycho

Sex-toys pour homme, lequel choisir pour commencer ?


Petite revue de détails des meilleurs joujoux pour bien commencer grâce aux conseils avisés d’un spécialiste…

tetu-10-03-2017-msieur-jeremyM’sieur Jérémy est connu des internautes comme docteur ès sex-toys, notamment sur sa chaîne Youtube. Nous l’avions rencontré en décembre 2016 (ici).  Nous lui avons demandé de nous donner quelques conseils avisés pour bien commencer dans le monde du joujou en plastique.

 

Qu’est ce que tu conseillerais à un garçon qui veut débuter avec un sex-toy ?

Déjà, de ne pas en avoir honte ! Et de savoir ce qui l’excite, ou éventuellement ce qui lui manque (sensations, longévité, largeur, vagin (s’il est bi) ou anus… Il faut aussi savoir ce qu’on veut stimuler, bien analyser ses contraintes (collocation, besoin de discrétion, budget, utilisation régulière ou pas…) L’erreur de débutant, c’est souvent de viser trop gros, que ce soit dans la taille du gode, ou sur le prix d’objets parfois très tendance mais inutilement chers… Soit l’inverse, c’est à dire de prendre des toys premiers prix, qui sont mal finis, peu sensationnels, voire dangereux. Je le conseille même aux couples : c’est très fun ce type d’achat, ça donne une autre dynamique à l’après midi, aux courses.

 

Est ce qu’il faut être passif pour aimer les toys anaux ?

Justement, non. Je parle sur ma chaîne d’abord à des hommes hétérosexuels qui n’ont pas envie de « se faire prendre » mais qui ont envie de se chatouiller la prostate. Et il y a de nombreux produits pour ça ! L’avantage c’est que, contrairement aux godes, ce sont des accessoires insérables de petites tailles, donc ça passe sans problèmes, ensuite, il y a aussi des produits qui sont quasiment invisibles une fois portés. Je pense notamment à des cockrings avec parfois des petits plugs prostatiques rattachés. Ces toys sont simples et pas contraignants (pour la plupart) durant l’acte : l’actif n’a rien de spécial à faire, et le passif non plus, si ce n’est de profiter du moment qu’ils partagent ensemble.
Lors de la pénétration de son/sa partenaire, l’actif va se contracter, et c’est à ce moment là que, souvent, le masseur va taper au bon endroit. Et enfin, un avantage moins glamour certes, c’est que la préparation (lavement…) est beaucoup plus simple

 

Quels sont tes modèles préférés pour débutant ? Par exemple, pour les actifs (où les gens qui aiment la masturbation du pénis) en solo ?

12-different-tenga-eggs

Je conseille les « Tenga EGG » sont de petits œufs très extensibles (et normalement aux alentours de 10€ pour les éditions basiques). J’y vois plusieurs avantages : c’est une marque connue, donc sans danger, à petit prix, compatible avec toutes les morphologies de pénis. C’est un accessoire, aussi que l’on peut amener dans son couple, car c’est très mou, certains mecs et nanas, le mettent même dans la bouche pour faire des fellations (attention à pas le gober). Mais la durée de vie est limitée (4/5fois suivant ses ardeurs). Faites le bon choix des motifs internes (il y a plein de modèles), selon la sensibilité du gland les sensations peuvent parfois être « nulles ».

Le fleshlight est sa version haut de gamme, très réaliste, le visuel est important là aussi. Un mec bi sera excité par les lèvres ouvertes d’une actrice porno qu’il apprécie par exemple, ou sur l’anus de son acteur référent pour un gay. Le réalisme extérieur, les picots à l’intérieur de la gaine, la largeur qui est compatible à toutes les morphologies, l’effet d’aspiration que l’on peut moduler et surtout des accessoires qui sont adaptables (ventouse par exemple pour le sexe dans différentes positions, ou les personnes ayant un handicap) : tout est très bien fait !
Mais c’est assez cher (compter environ 70€) et ATTENTION AUX CONTREFAÇONS. Il faut le nettoyer correctement, le laver avant et après utilisation, le désinfecter, le sécher à l’air libre, poudrer, ranger…

 

Pour les passifs/ versatile en SOLO ?

31hphcxqsel-_sx355_Sur un gode, la ventouse,  ça change tout ! Il faut prendre la forme qui stimule le plus, en fonction de sa morphologie interne, certains préfèrent les bites courbées vers le haut, d’autres en pont, etc… Il existe même des godemichets avec une sorte d’armature interne qui permet de créer l’inclinaison que l’on souhaite, et ça c’est super ! L’effet savonnette du gode qui glisse avec le gel est infernal, la ventouse te permet en l’occurrence d’opter pour des positions plus confortables, exemple debout sous ta douche, le gode va toucher d’autres endroits et donc te stimuler. Pour info, un petit gode pas trop gros avec la bonne inclinaison, est 10 000 fois mieux qu’un gros prétentieux ! (C’est aussi valable avec les humains !). C’est un jouet que tu peux aussi amener dans ton couple, pour de la double pénétration (ça évite les crises de jalousie d’un plan à 3 foireux Il en existe en silicone, d’autres en vinyle et certains en jelly : ne jamais laisser deux produits en contacts, dans un sac à jouet par exemple, ils risquent de fondre ! Mon astuce d’ailleurs, c’est de récupérer des chaussettes, ou des manches de chemises etc… de façon à s’en servir de fourreau. Puis, ainsi emballés, il reste à l’abri des regards.
Pour les godes qui collent, mettez les dans un poche de congélation ou un sac plastique, avec du talc ou de la fécule de maïs… A titre perso, je conseille de toujours mettre un préservatif sur un gode ou un produit insérable, pour différentes raisons, notamment le coté pratique à nettoyer, et surtout la possibilité d’utiliser n’importe quel lubrifiant suivant les envies, ce qui n’est pas le cas, quand il n’est pas emballé !

Il y a aussi les masseurs prostatiques : Que ce soit pour un passif débourré, ou un débutant/actif, l’avantage ici, c’est le massage qui n’excite pas la dilatation. Mais comme pour les godes, il faut choisir le produit adapté à sa morphologie : les toys en bois sont durs et droits, il est donc facile de cibler une zone, les « aneros » ont une forme ergonomique, d’autres sont des « G spot » en forme de G ou de doigt incurvé et vibrants. Je conseille les modèles « mains libres  » sinon, avec les fils, votre soirée va devenir une sorte de plan SHIBARI – BONDAGE.

Et concernant les cosmétiques intimes (gels chauffants, retardants, etc…) ?

Il existe beaucoup de choses, qui permettent de changer les sensations, notamment les gels et les crème. J’ai reçu dernièrement un message d’un garçon qui disait être passif, et qui ne sentait plu son partenaire comme avant. Je lui ai conseillé d’essayer un gel chauffant et ça l’a rendu super sensible, il a retrouvé confiance en lui, et ça a fait plaisir à son partenaire également.

 

Et enfin pour les couples ?

Pour certains, les accessoires changent tout. Le ballstretcher simple va augmenter la taille des testicules et donner cette sensation de « frappe » à chaque va et vient sur le périnée du passif. Le cockring (modèle stretch ou à pression pour les débutants) va rendre le pénis plus imposant et large. Les gaines d’extension permettent d’avoir un « sexe plus long », tout en conservant le plaisir de pénétrer (ou d’être pénétré) ainsi que le regard de ton partenaire.

Le facebook de M’sieur Jérémy : https://www.facebook.com/MsieurJeremy/

 

A lire aussi :

W, l’hétéro qui aimait tant se faire prendre

 

 

 

  • Beau travail de dédiabolisation du plaisir, chapeau bas !

ads