GayLe Premier ministre irlandais Leo Varadkar s'excuse auprès de tous les gays inculpés pour leur homosexualité

Par Prosper Dou le 20/06/2018

Lundi 18 juin, le Premier ministre irlandais Leo Varadkar s'est excusé auprès des centaines «d'héros inconnus» qui ont été inculpés pour leur homosexualité dans le passé.

Des «héros inconnus». C'est avec ces mots que le Premier ministre irlandais Leo Varadkar a qualifié, devant le Sénat, les personnes LGBT irlandaises qui ont pu être inculpées dans le passé en raison de leur homosexualité, avant la décriminalisation de ce délit le 18 juin 1993. Lui-même gay, l'homme politique récemment élu a indiqué vouloir rendre hommage «aux centaines de personnes dont nous ne connaissons pas les noms et qui ont été inculpés par nos ancêtres. Aux hommes et aux femmes de tous les âges qui ont essayé de vivre et de s'aimer dans une société où leur identité était crainte et détestée et qui se sentaient étrangers dans leur propre pays pendant toute leur vie».
A LIRE AUSSI : Qui est Leo Varadkar, le prochain Premier ministre irlandais ouvertement gay ?
Leo Varadkar a ajouté que trois ans avant sa naissance, en 1979, près de 44 personnes avaient été poursuivies en justice. «C'était il y a si pas si longtemps. L'homosexualité était vue comme une perversion et les procès étaient parfois considérés comme une forme cruelle d'amusement. D'autres voyaient l'homosexualité comme une maladie mentale, y compris les médecins de l'époque».

Avant d'ajouter : «On ne peut pas effacer le tort que nous avons causé. Mais ce que nous pouvons dire c'est que nous avons appris en tant que société à souffrir. Leurs histoires nous ont aidé à changer pour le meilleur. Ils nous ont rendu plus tolérants, plus compréhensifs et plus humains.»

Une élection «inimaginable l'année de [sa] naissance»

Le Premier ministre irlandais a aussi parlé de Declan Flynn, un jeune homme qui avait été tué en septembre 1982 et dont le meurtre avait provoqué la mise en place de la Gay Pride dans le pays.


Leo Varadkar est également revenu sur son élection :  «L'année dernière j'ai eu le privilège d'être élu Premier ministre, c'est quelque chose qui aurait été inimaginable au moment où je suis né et encore il y a quelques années».

«Beaucoup de gens ont aidé à changer les esprits et les lois. Leur contribution ne doit pas être oubliée. Ce sont des gens qui se sont battus pour moi et pour les autres gays bien avant que nous nous battions pour nous-mêmes», a-t-il ajouté.

Crédit photo : Flickr/EU2017EE Estonian Presidency