anniversaireL'Ardhis fête ses 20 ans : "Il reste encore beaucoup de choses à faire"

Par Youen Tanguy le 02/11/2018
ardhis

L'Ardhis, une association d'aide aux migrants LGBT+, fête ses 20 ans ce samedi 3 novembre dans la salle parisienne de la Gaîté Lyrique en compagnie de  SÔNGE, Eddy de Pretto, Kiddy Smile et des tas d'autres artistes !

"Fiertés en exil : deux décennies de combat pour les droits des étranger.ère.s LGBTQI". L'Association pour la reconnaissance des droits des personnes homosexuelles et trans' à l'immigration et au séjour (Ardhis) souffle ses vingt bougies ce week-end.

"On veut dire que l'on est toujours là qu'il reste encore beaucoup de choses à faire pour le droits des étrangers et des étrangères LGBT+", nous confie la co-présidente de l'Ardhis, Ewa Maizoué. Il faut aussi sensibiliser le public au fait que des personnes étrangères arrivent tous les jours en France et que, parmi elles, se trouvent des personnes LGBT+".

Aujourd'hui le travail principal de cette association est de permettre aux demandeurs d'asile de verbaliser leur histoire pour parler librement de leur orientation sexuelle lors de leur entretien à l'Ofpra (l'organisme chargé d'instruire les demandes d'asile). "Ils arrivent souvent en France très déprimés, ils vivent dans la rue... Alors parler de leur sexualité est le dernier de leur soucis".

A LIRE AUSSI : « Je n’ai pas l’habitude de parler de ma sexualité » : le parcours du combattant des demandeurs d’asile LGBT+

Des projets pour la rentrée 2019

En 2019, l'association souhaite développer l'accompagnement à l'insertion des personnes réfugiées. L'insertion sociale d'abord, à travers des cours de français ou des visites de Paris pour découvrir des lieux LGBT+. Professionnelle ensuite, avec la création dans les prochains mois d'un partenariat avec un conseiller Pôle Emploi, lui-même réfugié, qui donnera des conseils pour trouver des offres.

Des projets qui réclament des moyens : "On accueille 850 nouveaux demandeurs d'asile par an et nous sommes environ 60 bénévoles, constate Ewa MaizouéL'association souhaite désormais avoir de vrais locaux à Paris pour accueillir ces étranger.ère.s dans de bonnes conditions. 

Tables rondes et concerts

Si l'Ardhis n'a pas encore de vrais locaux, ce samedi 3 novembre, le public pourra renconter les retrouver ses membees, à la Gaîté Lyrique, à Paris, pour fêter leurs 20 ans d'existence. Durant l'après-midi se tiendront des tables rondes et des projections avant un flamboyant show de drag queens à 17h30 où l'on retrouvera notamment Minima Gesté et Clémence Trü.

Un concert payant débutera ensuite à 19h30 avec les artistes Mélissa Laveaux, Rebecca Chaillon, SÔNGE, Eddy de Pretto, Kiddy Smile et 10LEC6. Une belle journée en perspective.

Crédit photo : Flickr