facebook

Singapour : la justice autorise l’adoption d’un enfant né de GPA à l’étranger

Ce lundi 17 décembre, la justice de Singapour a autorisé l'adoption d'un enfant né d'une GPA aux Etats-Unis. Une première dans le pays.

L'audience s'est tenue lundi 17 décembre. Trois juges de la Cour suprême de Singapour ont autorisé en appel l'adoption d'un enfant né d'une gestation pour autrui à l'étranger, rapporte la BBC. Un jugement inédit dans ce pays de l'Asie du sud-est où l'homosexualité est encore criminalisée et le mariage pour tous interdit.

Le père biologique de l'enfant, un Singapourien de 46 ans, s'était rendu aux Etats-Unis avec son compagnon - qui n'a donc aucun droit légal parental - en 2013. Le premier avait déjà fait une demande d'adoption l'an dernier, mais sa requête avait été rejetée.

A LIRE AUSSI : Singapour se pare de rose pour défendre la liberté d’aimer

"Il s'agit de l'intérêt supérieur de l'enfant"

"Notre décision ne doit pas être interprétée comme une confirmation de ce que l'appelant et son partenaire ont décidé de faire", a insisté le juge Sunderesh Menon dans le jugement. En effet, il ne souhaite pas que cette décision fasse jurisprudence.

Il ajoute toutefois qu'il est "impératif de promouvoir le bien-être de l'enfant et de le considérer comme primordial".

"En fin de compte, il s'agit de l'intérêt supérieur de l'enfant, a déclaré l'avocat du requérant à l'issue de l'audience. Il est ravi et heureux que, au terme d'un long processus d'adoption, le bien-être de l'enfant soit préservé."

Crédit photo : Allieca/Flickr.


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail