facebook

David Beckham n’a jamais été aussi sexy que maquillé pour la couverture de Love Magazine

david beckham

L'ancien mondial de football britannique a posé pour la Une de la revue mode et lifestyle Love Magazine. Il démontre (s'il le fallait encore) que le maquillage n'a rien à voir avec le genre ou l'âge.

L'icône du foot a fait rêver bien des garçons. C'est encore le cas aujourd'hui. Ancienne star du football, David Beckham est aujourd'hui, entre mille activités, égérie d'une marque de produits de rasage. Pour la revue Love Magazine, l'époux de Posh Spice a poussé dans la beauté pour homme un peu plus loin qu'un simple rasage soigné .

Celui qui a lancé le mouvement des audaces capillaires sur les terrains de foot pose en effet avec les yeux maquillés. Du crayon noir sous l'oeil, un fard à paupière que l'on devine doré, mais surtout un éclatant eye-liner vert qui ferait pâlir d'envie une camionnette volée. Chacun se fera son avis, mais la rédaction est conquise. A 43 ans, David Beckham n'a jamais été aussi sexy.

A LIRE AUSSI : Viré de chez lui par sa mère car il porte du maquillage, il appelle à l’aide

View this post on Instagram

From the very first time he set foot on the field, @davidbeckham knew he wanted to be a football player. ‘That’s how my career started and that is where I felt most at ease, most confident and happiest. I turned into a totally different person. Once I was on the field I knew that was what I could do best.’ While his confidence came easily on the pitch, off the pitch was a different story. David Beckham is our #LOVE20.5 cover star, a catalogue of pictures from our first moving image issue - #movingLOVE. #LOVE20.5 goes on sale tomorrow. Photography by @callthis_number @steve__mackey @douglashartfilm Creative Director @kegrand  Fashion Editor @mrkimjones David wears @dior Grooming @sydhayeshair and @mirandajoyce @house99 Thanks to @justinefoord

A post shared by LOVE MAGAZINE (@thelovemagazine) on

Dans les pages du magazine, le britannique s'est notamment confié sur sa jeunesse. "J'étais toujours ce gamin qui reste dans son coin et qui ne parle pas beaucoup, a-t-il expliqué. Quand je suis rentré la première fois sur un terrain de football, j'ai compris que c'était là que j'étais le plus sûr de moi".

Pour ceux qui voudraient s'offrir ce numéro, Love Magazine est une parution britannique éditée par Condé Nast (Vanity Fair, Vogue). Il vous faudra donc vous rendre dans un magasin qui distribue la presse étrangère.

A LIRE AUSSI : Ce père défend son fils de 5 ans harcelé pour du vernis et dénonce une « masculinité merdique »

Crédit photo : capture Instagram


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail