facebook

Brésil : le député gay Jean Wyllys sera remplacé par un autre député homosexuel

Le député brésilien et homosexuel Jean Wyllys, qui a annoncé il y a quelques jours renoncer à son mandat de député après avoir reçu des menaces de mort, va être remplacé par un député lui aussi homosexuel.

A peine parti, déjà remplacé. Une semaine après sa démission du Parlement, l'ex-député ouvertement gay Jean Wyllys a trouvé un remplaçant en la personne de David Miranda. L'homme de 33 ans, lui aussi ouvertement homosexuel, est journaliste et conseiller municipal à Rio de Jaineiro.

Jean Wyllys avait annoncé le jeudi 24 janvier renoncer à son troisième mandat et quitter son pays en raison des nombreuses menaces qu'il a reçues depuis l'élection du président d'extrême droite Jair Bolsonaro.

A LIRE AUSSI : Brésil : le seul député ouvertement gay renonce à son mandat et s’exile après des menaces de mort

"Préserver une vie menacée est aussi une stratégie de lutte pour des jours meilleurs. Nous avons fait beaucoup pour le bien commun. Et nous ferons beaucoup plus quand viendront des temps nouveaux, peu importe que nous agissions par d'autres moyens", avait écrit sur Twitter le désormais ex-député du Parti Socialisme et liberté (PSOL, gauche).

"Les gens ont besoin d'une voix au Brésil"

Interrogé par CBC à propos de sa nomination, David Miranda, marié au journaliste Glenn Greenwald, a assuré avoir "peur pour sa vie ou ce qui pourrait arriver à sa famille". "Mais dans des moments comme celui-ci, vous devez être courageux, même si vous avez peur. Les gens ont besoin d'une voix au Brésil et je sais que je peux être cette voix."

Et de conclure : "Lorsqu'un président élu (Jair Bolsonaro, NDLR) déclare ouvertement qu'il est contre non seulement la communauté LGBT, mais également les militants des droits humains, il ne peut pas nous représenter." 

Crédit photo : Montage AFP/wikimedia commons.


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail