Une marche organisée pour rendre hommage à Daniel, tué sauvagement à Villejuif

Un rassemblement était organisé dans le Marais à Paris, le 28 avril, en mémoire de Daniel. Ce jeune homme a été tué de plusieurs coups de couteau, à Villejuif, une quinzaine de jours plus tôt.

Près de 300 personnes ont participé à une marche silencieuse dans le Marais, dimanche 28 avril. Roses en main, elles ont rendu hommage à Daniel, jeune homme retrouvé mort à Villejuif (Val-de-Marne), dans la nuit du mercredi 10 au jeudi 11 avril.

Frédéric, un ami à lui âgé de 48 ans, a également été grièvement blessé cette nuit-là. Dimanche, il a pris la tête du cortège dans un fauteuil roulant, rapporte Le Parisien. Dans ses mains, une grande photo de Daniel en noir et blanc, souriant, avec ces dates : "1998-2019".

A LIRE AUSSI : Un mort et un blessé grave à Villejuif : le mobile était-il homophobe ?

https://twitter.com/Lyes_Alouane/status/1122504879816237056

Le mobile homophobe pas établi

Daniel et Frédéric auraient été victime d'une rencontre qui a viré au drame, comme le rapportait une source judiciaire à TÊTU le 15 avril dernier. Mercredi 10 avril, les deux hommes ont participé à une soirée karaoké dans un bar gay du Marais. Dans le bus de nuit les ramenant à Villejuif, ils ont fait la connaissance d'un troisième homme, qu'ils ont invité à poursuivre la soirée chez Daniel. Mais une fois dans l’appartement, tous deux ont été poignardés. Selon un proche qui s'est confié à TÊTU, Daniel aurait « sauté par la fenêtre de sa chambre, située au premier étage, pour échapper à son agresseur ». Mais il n'a pas survécu à ses blessures.

Le meurtrier présumé, qui a été interpellé, a nié avoir voulu tuer le jeune homme, en plaidant l'auto-défense, selon Le Parisien. Le mobile homophobe n'est pour l'instant pas reconnu, malgré les dénonciations de ses proches, dont Frédéric.

Crédit photo : Lyes Alouane.


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail