facebook

Pourquoi Edouard Philippe a changé d’avis sur la PMA

Invité de l'émission C à Vous mardi 18 juin, le chef du gouvernement Edouard Philippe a expliqué comment il avait "cheminé" sur la PMA pour toutes.

"Je peux avoir des convictions, mais je ne prétends pas avoir la vérité." Le Premier ministre Edouard Philippe était invité de l'émission C à Vous ce lundi 17 juin, quelques jours après son deuxième discours de politique générale à l'Assemblée.

Il y avait d'ailleurs annoncé que la loi bioéthique, qui comprend l'ouverture de la PMA pour toutes les femmes, serait débattue au Parlement à partir de fin septembre.

"Et qu'est-ce qui s'est passé depuis 2013 ?"

Sur France 5, le chef du gouvernement a rappelé qu'il avait été d'abord opposé à titre personnel en 2013, à l'extension de la procréation médicalement assistée (PMA) à toutes les femmes. "Et qu'est-ce qui s'est passé depuis 2013 ?, s'est-il interrogé.

"D'abord, j'ai commencé à travailler sur ce projet de loi, a-t-il détaillé. J'ai rencontré un certain nombre d'hommes et de femmes. Certaines ayant eu recours à la PMA, parfois à l'étranger." 

Depuis, il a "cheminé" et "pense qu'aujourd'hui il est possible d'accorder ce droit sans enlever quoi que ce soit à quiconque et sans remettre en cause les équilibres fondamentaux sur lesquels repose notre société".

Soutien du mariage pour tous en 2013

Il a rappelé qu'il était un des rares membres du parti Les Républicains (UMP à l'époque, NDLR) à être "favorable" au mariage pour tous en 2013. A l'époque député, il s'était abstenu de voter la loi en février 2013.

A LIRE AUSSI : PMA : « la loi bioéthique sera débattue au parlement fin septembre », annonce Philippe

Et de conclure : "Je crois que si on veut avoir un bon débat, il ne faut pas arriver avec l'idée que nous aurons la vérité et que les autres seraient dans l'erreur."

(Avec AFP)

Crédit photo : CHARLY TRIBALLEAU / AFP.


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail