Harry PotterNée Harry Potter, cette femme trans change officiellement de prénom et fait un doigt d'honneur hilarant à J. K. Rowling

Par Florian Ques le 29/09/2020
potter

En veillant à taguer J. K. Rowling, la jeune Ellen Potter annonce sur Twitter qu'elle a officiellement dit adieu à son deadname. Et elle ne semble s'en porter que mieux.

Au rayon des coïncidences, difficile de faire plus inattendue que celle-ci. Il y a quelques jours sur Twitter, une femme répondant au nom d'Ellen Potter a partagé la photo d'un document particulier. Il s'agit en effet d'une demande officielle de changement de nom à l'état civil. Parce qu'avant de s'appeler ainsi, cette jeune Britannique de 24 ans portait le même prénom qu'un certain sorcier...

"Donc je suis née sous le nom de Harry Potter, avant que les livres ne soient publiés, écrit-elle sur le réseau social bleu. C'est juste une coïncidence mais ça a été difficile de vivre ma vie avec un nom aussi célèbre. Mais peu importe, mon changement légal de prénom a été approuvé".

Contrer la transphobie

Retweeté près de 11.000 fois, ce post est notamment destiné à J. K. Rowling, que la jeune Ellen a veillé à identifier dans la publication. Et ça n'est pas dû au hasard : ces derniers mois, impossible d'avoir manqué les nombreuses dérives transphobes de la romancière à succès. Après avoir sous-entendu que les femmes trans n'étaient pas des femmes car elles n'avaient pas leurs règles, J.K Rowling avait assimilé la prise d'hormones aux thérapies de conversion.

À LIRE AUSSI – Après la tribune de J. K. Rowling, la colère et la douleur des fans trans d’Harry Potter

Aux dernières nouvelles, l'autrice de la saga Harry Potter a encore fait parler d'elle pour avoir fait la promotion d'une boutique en ligne transphobe, dont les produits nient l'existence des personnes trans. Son dernier livre, Troubled Blood, a également fait polémique puisqu'il inclut un tueur en série qui se travestit en femme pour piéger ses victimes. Une représentation qui ne passe pas, surtout après les multiples controverses que collectionne l'écrivaine anglaise.

Crédit photos : Warner Bros. / Ellen Potter via Twitter