RuPaul revient sur l’inclusion d’un candidat trans dans la saison 13 de « Drag Race »

Après avoir longtemps refusé de faire une place aux personnes trans dans son émission, RuPaul change son fusil d'épaule en accueillant Gottmilk au sein de la treizième saison. Un changement de position qu'il explique désormais.

Un temps réfractaire à l'idée d'inclure des candidats autres que des hommes cis dans RuPaul's Drag Race, le maître de cérémonie a vraisemblablement changé d'avis. Alors que la saison 13 du show s'est lancée le 1er janvier dernier, ses téléspectateurs ont pu assister à l'arrivée de Gottmik, un homme trans, au sein de la compétition. Une première dans l'histoire du programme, que RuPaul explique dans une interview.

Invité à prendre la parole dans l'émission The Late Show with Stephen Colbert, l'animateur éponyme demande à RuPaul quelle est la plus grande leçon qu'il aura apprise grâce à Drag Race. "C'est de garder l'esprit ouvert, répond Mama Ru. J'ai commencé cette aventure avec une idée de ce qu'était le drag et les jeunes en ont une idée différente qu'ils ne cessent de changer. Cette saison, on a un homme trans qui est dans l'émission et qui concourt face aux autres drag-queens. Cet homme est fantastique. Donc je continue à avancer en fonction ce que font les jeunes". Une prise de position inclusive qui en a déjà ravi plus d'un.

Et les femmes ensuite ?

Maintenant, il s'agirait peut-être d'ouvrir la compétition à d'autres participant·e·s. En mars dernier, Michelle Visage, la fidèle acolyte de RuPaul dans RuPaul's Drag Race, s'était montrée enthousiaste à l'idée d'avoir une émission qui incluent des femmes trans ainsi que des "bio-queens" – comprendre les femmes cis qui font du drag. Par la suite, Aquaria, sortie victorieuse de la saison 10, s'était elle aussi exprimée en faveur de cette évolution. "Les femmes font du drag depuis aussi longtemps que n'importe qui, avançait-elle alors. Et clairement, c'est divertissant. C'est quelque chose qui peut servir. Et c'est quelque chose que j'aimerais voir davantage dans l'émission". Il n'y a plus qu'à attendre que RuPaul donne son feu vert. Sait-on jamais !

À LIRE AUSSI – On a parlé racisme, « Drag Race » et astrologie avec Naomi Smalls

Crédit photo : VH1


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail