facebook

« Nous ne laisserons pas la rue à La Manif pour Tous », appellent les organisateurs d’une contre-manifestation

Ce week-end, la Manif pour tous entend défiler dans les rues pour s'opposer à la PMA pour toutes. Le texte arrive en seconde lecture au Sénat ce 2 février. Mais les militants LGBT+ ne veulent pas laisser la rue à LMPT.

Le Sénat entame une seconde lecture du projet de loi bioéthique à partir du 2 février. Ce texte, qui contient l'ouverture de la PMA à toutes les femmes est attendu depuis de longs mois. Pour faire pression sur les parlementaires, la Manif pour tous entend manifester dans les rues ce week-end. Plusieurs contre-manifestations sont organisées par des militants LGBT+ : à Rennes, Angers, Le Havre ou Saint-Brieuc...

À Toulouse, la contre-manifestation a été interdite par la préfecture. La raison ? "L’absence de déclaration, ne permettant pas de garantir le respect des consignes sanitaires", assure la préfecture de la Haute-Garonne. Les forces de l'ordre ajoutent que "des troubles à l’ordre public sont survenus lors des manifestations des samedis 28 novembre, 5, 12, 19 décembre 2020 et 9 janvier 2021 et pourraient se reproduire lors du rassemblement du samedi 30 janvier à Toulouse".

À LIRE AUSSI - « Aujourd’hui encore, je me sens sale » : je suis gay, et mes parents m’ont emmené à la Manif Pour Tous

À Paris, quelque 300 personnes ont annoncé sur Facebook qu'elles comptaient participer à la marche. Les organisateurs expliquent à TÊTU pourquoi ce rassemblement est important pour nos droits.

Pourquoi aller manifester ce dimanche ?

Dans un contexte où les LGBTI+phobies ne cessent d’augmenter, et le droit à l’avortement, la PMA, et la GPA sont systématiquement remis en cause, nous ne pouvons tolérer qu’une manifestation allant à l’encontre même des droits humains ait lieu dans nos rues.

À LIRE AUSSI - À Toulouse, deux femmes s’embrassent devant des militants LMPT et émeuvent la toile

Nous, étudiant·es, travailleur·ses, chômeur.ses LGBTI+, avons décidé de manifester ce dimanche 31 janvier dans les rues de Paris. Cette décision fait suite à l’appel au rassemblement de la Manif Pour Tous à la même date.  Il est primordial d’être présent.es en masse dimanche, car il est de notre devoir de leur montrer une nouvelle fois, que nous somme fièr.es et que jamais leur haine ne nous fera taire.

Nous nous battons pour nos droits et ceux de nos adelphes, et nous allons nous faire entendre. La rue est, et doit rester, un lieu de liberté et de progrès social.

La contre-manifestation est-elle déclarée en préfecture ? Craignez-vous que la préfecture disperse la manifestation ?

La marche est déclarée et autorisée par la préfecture. Nous partirons de République à 13h00 en direction de l'Hôtel de Ville. Nous n’avons aucune raison de craindre une dispersion puisque cela risquerait que les manifestant·es croisent LMPT et créerait potentiellement des altercations violentes. Sans compter que le gouvernement prétend lutter, lui aussi, contre ces discriminations, et nous disperser lui ferait une très mauvaise presse.

À LIRE AUSSI - L’ex-présidente d’Act Up Sud Ouest condamnée pour avoir « injurié » La manif pour tous

Est-ce qu’il n’y a pas un risque à donner de la visibilité à une marche de LMPT ?

Nous ne craignons pas de donner davantage de visibilité à la Manif Pour Tous car le mouvement est malheureusement déjà très visible, et dispose d’une liberté d’action totale dans nos villes. Au contraire, nous craignons de leur laisser nos rues sans exprimer d’opposition, et de les laisser croire qu’ils peuvent réclamer la suppression de droits élémentaires pour toute une partie de la population en toute tranquillité.

À LIRE AUSSI - Deux lesbiennes agressées en marge d’un rassemblement de LMPT à Angers

Quel est le mot d’ordre ? Est-ce une marche pro-PMA pour toutes, contre le LGBT+phobies ou contre LMPT ?

Nous, jeunes LGBTI+ d’Île de France appelons à une marche solidaire ce dimanche 31 Janvier. Nous appelons à une mobilisation massive et déterminée. Pour la PMA pour toutes. Pour rendre hommages à nos adelphes dédédé·es. Nous appelons à s’unir. Nous appelons les jeunes et les moins jeunes à nous rejoindre dans la rue. Pour faire un blocage unitaire et solidaire face aux idées nauséabondes de LMPT.

Nous sommes cette jeunesse qui est fière. Nous sommes cette jeunesse qui n’as plus peur. Nous sommes cette jeunesse qui ne se taira plus jamais. Rejoignez-nous !

 

Crédit photo : Capture d'écran Twitter / Martin Lombach


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail