facebook

Après 4 ans à la Dilcrah, Frédéric Potier défend son bilan contre la haine anti-LGBT+

Après quatre années passées à diriger la Dilcrah, Frédéric Potier a rejoint la RATP. Le maçon des politiques publiques contre la haine anti-LGBT+ revient pour TÊTU sur le travail réalisé ces dernières années.

C'est une figure familière des associations LGBT+ qui a terminé sa mission. Depuis 2017, le préfet Frédéric Potier avait la charge de la Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la haine anti-LGBT (Dilcrah). En clair, c'est à lui qu'il revenait de mettre en oeuvre les politiques de lutte contre les LGBTphobies....


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail