facebook

Instagram va lancer un outil pour filtrer les messages insultants

La plateforme a annoncé qu'un filtre allait être disponible pour ne plus recevoir des messages privés contenant des insultes. L'outil doit arriver "au cours des semaines à venir".

Finies les insultes sur Instagram ? L'application promet en tout cas un outil pour filtrer les contenus insultants des messages privés. Dans un communiqué, la plateforme annonce que le déploiement de cette fonctionnalité va arriver "au cours des semaines à venir" dans sept pays dont la France. Elle doit ensuite être diffusée dans les autres pays.

À LIRE AUSSI : Des chercheurs pointent les dangers de l’intelligence artificielle pour les personnes LGBTQI+

L'option doit masquer les  demandes de messages direct contenant des mots, expressions ou emojis offensants. Mais pour l'instant, inutile donc de chercher dans vos paramètres la fameuse fonctionnalité, elle n'est pas encore en ligne. "La majeure partie des discours de haine émanent de ces demandes de messages directs. On va donner la possibilité à chacun de nous signaler ou non ces messages",  indique Clotilde Briend, responsable des politiques publiques chez Instagram citée par l'AFP. Les messages resteront malgré tout dans une boîte de spams séparée de la boite de réception.

Un filtre et pas de lecture des messages

"Dans la mesure où les messages directs sont des conversations privées, nous n'y recherchons pas de manière proactive des signes de discours haineux ou de harcèlement comme nous le faisons ailleurs sur Instagram", assure la plateforme dans un communiqué. Résultat, un filtre bloque "quelques dizaines" d'expressions. Les utilisateurs pourront également ajouter leurs propres termes, comme c'est déjà possible pour les commentaires.

À LIRE AUSSI : « Nous détectons 95% des contenus haineux avant même qu’ils ne soient publiés », assure Facebook

Cette fonctionnalité pourrait bientôt être disponible sur les autres plateformes du groupe Facebook : sur Messenger et WhatsApp notamment. Avec plus d'un milliard d'utilisateurs, Instagram doit faire face aux discours de haine et de désinformation qui pullulent sur le réseau social. Dernier exemple en date, "l'armée des médailles" organise des raids pour polluer les fils des utilisateurs des "pires gauchos de France".

À LIRE AUSSI : La justice ordonne une médiation entre Twitter et les assos pour améliorer la modération des contenus

En 2019 l'entreprise a lancé une intelligence artificielle pour avertir les personnes qui souhaitent publier des messages injurieux. Elle a également annoncé qu'elle utiliserait l'apprentissage automatique pour deviner l'âge réel des utilisateurs. Malgré ces outils, nous avons pu tester qu'il est possible de recevoir un commentaire homophobe particulièrement insultant même si l'option "masquer les commentaires insultants" est activée. L'auteur du commentaire n'a pas non plus reçu d'avertissement.

 

Crédit photo : Capture d'écran Instagram


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail