AllemagneMariage pour tous : des prêtres allemands bénissent des couples homos en défi au Vatican

Par Nicolas Scheffer le 11/05/2021
vatican

Dans un mouvement de "désobéissance pastorale", plus de 100 églises en Allemagne organisent des cérémonies de mariage ouvertes "à tous ceux qui s'aiment", y compris homosexuels et lesbiennes.

Un vrai vent de rébellion soufflerait-il enfin au sein de l'Eglise catholique ? En Allemagne, un groupe de dignitaires catholiques a lancé ce lundi 10 mai une bénédiction de masse de couples de même sexe. Le nom de l'événement laisse peu de place à l'interprétation : "L'amour gagne, bénédiction pour ceux qui s'aiment".

Plus de 100 églises dans le pays, rapporte l'AFP, organisent ces cérémonies de mariage ouvertes "à tous ceux qui s'aiment", homosexuels, lesbiennes ou hétérosexuels, se joignant ainsi à l'initiative "l'amour l'emporte" lancé par des prêtres, diacres et volontaires. Défiant par cette initiative le Vatican, toujours très opposé à la bénédiction des couples homos.

À LIRE AUSSI : Hoshi + Vanessa Paradis, découvrez le film de TÊTU et France Télé contre les LGBTphobies

Un défi au Vatican

"L'amour est une bénédiction. Les gens qui s'aiment sont bénis. Le 10 mai 2021, nous vous vous bénirons dans de nombreux lieux en Allemagne, peut-on lire sur la page web de l'événement. Nous ne voulons exclure personne. Nous célébrons la diversité des vies et des histoires d'amour. Nous demanderons la bénédiction de Dieu, sans se cacher."

À LIRE AUSSI : Pour le pape, la famille, c'est "un homme et une femme". Un point c'est tout.

Les alliés qui ne se rendront pas à ces messes sont également invités à utiliser "des symboles créatifs pour montrer que nous sommes nombreux, au sein de l'Église à percevoir la diversité comme une richesse et une bénédiction". Ces catholiques allemands font partie de nombreux dignitaires dans le monde qui bravent le Vatican et son refus d'accompagner les couples de même sexe.

"Désobéissance pastorale"

Le 15 mars dernier, la Congrégation pour la doctrine de la foi a rappelé que l'Église interdit de bénir des unions de personnes de même sexe, réaffirmant que l'homosexualité est "un péché". "Il n’est pas licite de donner une bénédiction aux relations ou partenariats, même stables, qui impliquent une pratique sexuelle hors mariage (c’est-à-dire hors de l'union indissoluble d’un homme et d’une femme ouverte en soi à la transmission de la vie), comme c’est le cas des unions entre personnes du même sexe", écrit la Congrégation.

À LIRE AUSSI : La vérité derrière les propos du pape François sur les « unions civiles » pour les couples de même sexe

En réponse, en mars dernier, l'Initiative des prêtres, un collectif de 350 prêtres et diacres, a exhorté à "ne rejeter aucun couple qui s'aime", relaie Crux. Et d'appeler à la "désobéissance pastorale" via les réseaux sociaux, sous le hashtag "#Pastoraler Ungehorsam". En tout, quelque 2.600 prêtres, ainsi que de nombreux théologiens et laïcs, ont signé une pétition contestant la ligne du Vatican, rapporte toujours l'AFP, alors que l'église catholique travaille à une réforme dans le cadre d'un synode axé sur les thèmes sensibles du célibat, des prêtres mariés, et d'une place plus grande réservée aux laïcs et aux femmes.

Autre initiative, dans une tribune dans un journal flamand, l'évêque d'Anvers Johan Bonny a écrit être "profondément embarrassé par [son] Église". Il ajoute : "Je tiens à m'excuser auprès de tous ceux pour qui ce 'responsum' (le rappel de la Congrégation, ndlr) est douloureux et incompréhensible : les couples homosexuels engagés fidèles et catholiques, les parents et grands-parents de couples homosexuels et leurs enfants, le personnel pastoral et les conseillers des couples homosexuels. Leur douleur pour l'Église est la mienne aujourd'hui."

Ces exemples chez nos voisins réchaufferont sans doute le coeur des croyants LGBT+ français. Car malheureusement, le clergé hexagonal s'est montré beaucoup plus aligné avec les positions rétrogrades du Vatican...

À LIRE AUSSI : Le pape François n’est décidément pas à une contradiction près sur l’homosexualité

Crédit photo : Wikimedia commons