facebook

#FreeBritney : malgré son témoignage, Britney Spears reste sous la tutelle de son père

Les supporters du mouvement #FreeBritney sont en furie : ce mercredi 30 juin, la justice américaine a annoncé que la popstar demeurerait sous la tutelle de son père, James Spears. Un verdict jugé incompréhensible et injuste par beaucoup.

La justice a tranché – et les gens sont énervés. En dépit de sa récente prise de parole déchirante devant la cour supérieure de Los Angeles, Britney Spears restera sous la tutelle de son père. Depuis 2008, ce dernier détient le total contrôle de ses affaires et de sa carrière. Selon CNN, de nouveaux documents officiels attestent que la demande de la popstar a été rejetée par la juge Brenda Penny : Britney ne pourra donc pas s'extirper de la mainmise de son paternel, et ce malgré les récentes allégations faites à son égard.

Une tutelle oppressante

Le 23 juin dernier, l'interprète de "Toxic" a délivré un témoignage fort devant la justice pendant près de 40 minutes. Avec un but en tête : mettre enfin un terme à cette tutelle qui dure depuis trop longtemps. Au fil de son plaidoyer, Britney Spears s'est confiée sur les pressions quotidiennes qu'elle subit à cause du pouvoir octroyé à son père. Celui-ci l'aurait placée sous une supervision particulièrement stricte. La star n'aurait aucun pouvoir décisionnaire sur sa fortune et aurait en parallèle été contrainte de prendre des médicaments pour contrôler ses faits et gestes, mais aussi ses fréquentations… et son désir d'enfant.

Cette tutelle "abusive" – c'est ainsi qu'elle la définit elle-même – contraindrait également Britney Spears à ne pas avoir d'enfants. "Je veux me marier et avoir un bébé, a-t-elle déclaré lors de sa prise de parole. On m'a dit que je ne pouvais pas me marier ou avoir un bébé en ce moment à cause de la tutelle. J'ai actuellement un stérilet dans mon corps et je veux tomber enceinte. […] Mais ma soi-disant équipe refuse de me laisser aller chez le médecin pour l'enlever parce qu'ils ne veulent pas que j'ai d'autres enfants".

#FreeBritney continue

À cette occasion, la chanteuse s'était dite "déprimée" et "traumatisée" par toute cette situation, réitérant sa volonté de ne plus avoir son père James Spears en charge de sa personne. Maintenant que sa demande a officiellement été rejetée par la justice américaine, Britney n'a d'autre choix que d'attendre pour retenter dans une futur proche. Elle peut compter en tout cas sur le soutien indéfectible de ses nombreux fans et supporters du mouvement #FreeBritney. Mais aussi sur sa sœur Jamie Lynn Spears, qui était enfin sortie de son silence pour accorder quelques belles paroles destinées à son aînée via une story Instagram.

LIRE AUSSI >> Les 5 choses qu’on retient après avoir vu le documentaire sensation sur Britney Spears

LIRE AUSSI >> Britney Spears s’exprime enfin sur le documentaire choc du New York Times

Crédit photo : Britney Spears via Instagram


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail