jeux olympiquesAvant les JO 2021, Tom Daley se confie sur sa vie de père de famille

Par Nicolas Scheffer le 20/07/2021
Tom Daley

Le nageur est détendu à l'approche de l'ouverture des JO 2021 de Tokyo. Tom Daley ne veut pas se laisser définir par sa performance et veut agrandir sa famille.

À quelques jours de la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques de Tokyo, Ton Daley se confie. Le triple médaillé d'or aux championnat du monde, est intarissable sur sa vie de père de famille, évoquant des séances de yoga, des chasses aux trésors et  même une passion étonnante : le tricot. Si le sportif compte bien rapporter l'or, il ne se définit plus uniquement par sa performance sportive.

"Je me souviens que lorsque je suis arrivé dans l'équipe olympique, j'étais le plus jeune. Maintenant, je suis le plus vieux", s'amuse-t-il au Daily Mirror. Avant Tokyo, il est plus détendu que jamais. "Avant, je me définissais essentiellement par la plongée. Si je plongeais bien, cela signifiait que j'étais une bonne personne. Aujourd'hui, je suis d'abord et avant tout un père et un mari", confie le sportif de 27 ans.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Tom Daley (@tomdaley)

"Je ne me définis plus par mes performances"

Alors bien évidemment, le spécialiste du plongeon de 10 mètres, n'a pas arrêté sa carrière. Depuis ses onze ans, il rêve d'une médaille d'or aux JO et compte bien l'obtenir à Tokyo. "J'étais très jeune lors de mes premiers Jeux en 2008. Je ne savais pas vraiment où je mettais les pieds, il était avant tout question de profiter de l'expérience. En 2012, j'avais une pression particulière car les jeux se déroulaient en Grande Bretagne. En 2016, je me suis senti à mon plus haut niveau et je me suis mis une pression énorme. C'étaient des Jeux particulièrement intenses pour moi", souffle-t-il.

Mais désormais, "je suis arrivé à un point où je ne me définis plus par mes performances". Le confinement l'a changé. Il s'est découvert une passion pour... le tricot ! "Je travaillais tellement dur, en me mettant une pression incroyable". "La plongée, c'est important pour moi. Mais j'ai d'autres choses qui comptent dans la vie, notamment d'élever mon fils". Avec son mari, ils ont eu recours à une GPA aux États-Unis en 2018 pour donner naissance à leur fils, Robbie. "Le moment le plus magique de ma vie", écrivait le plongeur sur Instagram, à l'époque.

"Un frère et une sœur"

"On passe quatre ans - dans le cas présent cinq - d'un entrainement tellement intense pour préparer les JO que lorsque vous y êtes, cela peut être une expérience très difficile. Nous nous torturons tellement que parfois, c'est difficile d'y prendre plaisir. À quelques jours des précédents Jeux, j'étais nerveux. Maintenant, j'ai simplement hâte d'y être et de concourir", raconte l'athlète marié avec le scénariste Dustin Lance Black.

LIRE AUSSI >> Natation : Tom Daley encore en or à Budapest

Après les Jeux, Tom Daley entend bien voir sa famille s'agrandir. Lors d'une interview accordée à Attitude, le sportif se tourne vers son fils : "Robbie, tu veux un frère ou une sœur ?". Réponse du jeune enfant : "un frère ET une sœur". "Nous avons toujours dit que nous voudrions une famille nombreuse. Mais nous y réfléchirons après les Jeux", confie-t-il.

LIRE AUSSI >> Trois mois avant les JO, le plongeur Tom Daley s’offre deux fois l’or à Tokyo

 

Crédit photo : Capture d'écran Instagram