homophobieChristophe Beaugrand raconte la terrible réaction de son grand-père après son coming out

Par Florian Ques le 29/09/2021
Christophe Beaugrand raconte la réaction de son grand-père après son coming out

Dans son livre intimiste Fils à papa(s), à paraître en octobre, le journaliste et animateur de TF1 Christophe Beaugrand raconte la GPA qui a permis à son couple de fonder une famille, mais revient aussi sur sa jeunesse et l'annonce de son homosexualité à sa famille.

Le coming out familial est un passage fondateur de nos vies. Aussi trouve-t-il évidemment sa place dans le récit autobiographique que Christophe Beaugrand livre dans Fils à papa(s), attendu en librairies le 7 octobre. L'animateur phare de TF1 y évoque sa sortie du placard lorsqu'il était adolescent, notamment la réaction calamiteuse de son grand-père.

"J'avais 20 ans, j'étais étudiant en journalisme à Bordeaux et je vivais chez mes grands-parents, retrace-t-il dans une interview à Télé Loisirs. En apprenant que j'étais homo, mon grand-père m'a chassé de la maison et ne m'a plus adressé la parole, y compris aux obsèques de mon père. C'est violent mais tout le reste de la famille m'a soutenu." L'animateur évoque aussi sa mère, qui a beaucoup travaillé sur elle-même afin de surmonter ses préventions initiales et d'accepter l'orientation sexuelle de son fils.

Christophe Beaugrand raconte sa GPA

"À l'époque, l'homosexualité, on n'en parlait pas, rappelle Christophe Beaugrand. Ça n'existait pas." Il espère néanmoins que les lecteurs de son deuxième ouvrage y trouveront aussi de quoi aller de l'avant : "Ce livre doit aussi être une source d'espoir pour les parents qui s'inquiètent : on peut être homosexuel, être heureux, se marier et fonder une famille".

Fils à papa(s) (chez Plon) est en effet l'occasion de partager son expérience de la gestation pour autrui (GPA), réalisée aux États-Unis, qui lui a permis au couple qu'il forme avec son mari Ghislain Gerin d'accueilli un premier enfant, Valentin, le 9 novembre 2019. "J'ai voulu expliquer au mieux ce que nous avons vécu pour faire tomber les clichés, les stéréotypes, répondre aux critiques sans enjoliver pour autant la réalité, détaille le journaliste. C'est une procédure qui a un coût, il ne faut pas avoir peur de parler d'argent mais c'est aussi une belle histoire d'amour."

Crédit photo : Christophe Beaugrand via Instagram