Il revisite nos selfies intimes à coups de pinceaux
Culture

Il revisite nos selfies intimes à coups de pinceaux


Adam Chuck est un peintre américain. Il pioche des selfies dénudés sur internet et les fait (re)vivre grâce à la peinture à l’huile… Une critique de l’auto-représentation en ligne.

Adam Chuck peinture à l'huile
© Adam Chuck

La plupart des images que je choisis de peindre, je les trouve sur internet. Sur des sites comme Tumblr ou sur des plateformes à l’instar d’Instagram. Je prends celles – supposées amateur – qui ont été prises avec un smartphone ou une webcam, et qui ce sont tellement dispersées sur le web qu’elles deviennent presque des images d’archive.

Adam Chuck peinture à l'huile
© Adam Chuck

Adam Chuck a grandi dans la banlieue de Cleveland, dans l’État de l’Ohio. Cours de peinture et de dessins, dans et hors l’école, il sort diplômé du Cleveland Institute of Art en 2012 et se consacre depuis à la pratique studio.

Adam Chuck peinture à l'huile
© Adam Chuck

Je ne peins pas de photographies pensées ou étiquetées comme œuvres d’art car je les verrais déjà comme des œuvres finies. Je préfère le contenu web et les photos qui accordent une grande attention à la composition, à l’esthétique; un peu comme si elles sortaient d’un studio ou d’un magazine. Ce soin et cette préciosité m’intrigue…

Adam Chuck peinture à l'huile
© Adam Chuck

Plutôt que de m’attarder sur la beauté de ces photos gâchées par les partage web, j’essaie de capturer leur essence dans la peinture, observée par la lentille de l’art. J’essaie de les élever jusqu’à ce niveau final à travers la peinture.

Adam Chuck peinture à l'huile
© Adam Chuck

Adam Chuck est adepte des petits formats, intimistes. Il peint sur du mylar, un film réfléchissant très fragile qu’il colle au préalable sur du papier plus résistant. De fait, une bordure blanche sur laquelle il appose sa signature entoure ses peintures en miniature. Comme un air de Polaroid…

Adam Chuck peinture à l'huile
© Instagram

La peinture à l’huile est une substance très charnue; on croirait qu’on ne peut peindre que la chair avec. Mais c’est aussi un plaisir de capturer un geste, une ombre, ou de la lumière qui scintille sur une lèvre inférieure… Je suis gay, donc j’ai plaisir à peindre des hommes, mais j’essaie aussi d’inclure de la chair féminine, ou du végétal. Oh et puis un chien occasionnellement.

Adam Chuck peinture à l'huile
© Adam Chuck

Une manière vibrante de représenter la nudité masculine, faite de traits de pinceaux apparents, et d’une matière épaisse; l’important est l’émotion, le ressenti, pas la représentation fidèle du modèle.

J’aime la peinture pour sa polyvalence, et pour la présence écrasante de la main des artistes.

Adam Chuck peinture à l'huile
© Adam Chuck

Un questionnement sur l’auto-représentation à l’ère de l’omniprésence du web et des réseaux sociaux aussi. Comment internet a changé notre manière de nous photographier ? De nous présenter dans l’espace public ? Comment a-t-il brouillé les frontières entre intimité et espace du libre-tout ?

Adam Chuck peinture à l'huile
© Adam Chuck

Je met en évidence des images plus voyeuristes ou plus exhibitionnistes pour commenter notre représentation, et notre liberté à diffuser des images de corps nu sur internet. Mais aussi pour remettre en question la stigmatisation de la nudité que nous avons tous, mais sur laquelle les médias sont assez frileux.

Adam Chuck peinture à l'huile
© Adam Chuck

J’ai le sentiment que les tatouages et les marques contextualisent le travail dans une temporalité. Je suis peintre contemporain : c’est important pour moi que mon travail fasse écho à ces vies capturées dans l’instantané, et enregistre ces tendances. Ils font déjà partie de cette esthétique culturelle d’internet, cette représentation du soi en ligne. Je suis à la fois comptable, critique et participant.

Adam Chuck peinture à l'huile
© Adam Chuck

Adam Chuck envisage désormais de diriger son pinceau vers davantage d’imagerie, sans toutefois abandonner les nus masculins. Confronté aux exigences des musées et des galeries, il songe aussi à s’essayer à de plus grands formats que ses 5×7 pouces habituels. Il devrait prochainement présenter son travail à Paris à l’espace d’exposition Less Is More Projects (5 rue du Dahomey).

Adam Chuck peinture à l'huile
© Adam Chuck

 

Suivez Adam Chuck sur Instagram ou sur son site officiel.

ads