Eurovision 2016 : un candidat gay victime d’homophobie en Russie

Eurovision 2016 Russie candidat israelien

Lors d’une tournée pour l’Eurovision 2016 en Russie, le candidat israélien et ouvertement gay du concours aurait été humilié par les autorités russes dès son arrivée à l’aéroport.

Cet épisode ne devrait pas atténuer les craintes ayant trait au non-respect des droits LGBT en Russie. Alors que les candidats au concours de l’Eurovision de la chanson étaient de passage en Russie pour promouvoir l’évènement, le chanteur israélien Hovi Star dit avoir subi un traitement homophobe lors du contrôle des passeports à l’aéroport de Moscou :

Je pense qu’à Moscou les gens ont du mal avec les personnes comme moi, peut-être parce que je suis gay, peut-être parce que je m’habille comme ça, peut-être parce que je me maquille, je ne sais pas. Mais quand j’ai voulu rentrer à Moscou, j’ai eu des problèmes au contrôle des passeports. Ils m’ont dit que je ne pouvais pas rentrer, ils ont regardé mon passeport, ils l’ont déchiré et puis ils se sont moqués de moi.

Bien que l’évènement soit survenu il y a déjà deux semaines, le chanteur ne s’en est confié que récemment à une chaine de télévision maltaise, son titre « Made of Stars » ayant reçu beaucoup de soutien sur l’île. Lors de l’interview, Hovi Star exprime d’ailleurs son étonnement face au mauvais traitement qu’il a reçu en Russie, alors même que sa chanson pour l’Eurovision, « Made of Stars », parle « d’égalité, raconte qu’on est tous pareil, qu’on est tous né pareil, et qu’on va tous mourir pareil ».

Eurovision 2016 Russie candidat israelien
Hovi Star lors de l’émission Xarabank diffusée sur la chaine maltaise TVM

Hovi Star : « j’ai décidé de prendre ça comme un enseignement »

Ainsi dépourvu de papiers à l’aéroport de Moscou, Hovi Star a finalement été autorisé à entrer une journée sur le territoire russe, et s’est ensuite vu délivrer un nouveau passeport par l’ambassade d’Israël à Moscou ; l’incident sera examiné par les autorités gouvernementales.
Hovi Star, quant à lui, se veut magnanime :

Pas besoin de haine. Pas besoin d’être négatif. Et j’ai décidé de prendre vraiment ça comme un enseignement. Et si je suis ici à Malte c’est pour tous les fans de l’Eurovision qui nous regardent mais aussi pour tout le monde (…). Je ne le prends pas personnellement, et je dois vous dire que j’apprécie beaucoup Sergueï Lazarev (le candidat russe à l’Eurovision, ndlr) et que j’aime la Russie. Ça n’était pas une bonne expérience, mais on vit, on apprend, on continue, on sourit, et on donne de l’amour, gratuitement, à tout le monde.

Le chanteur israélien, après cette confession, a reçu de nombreuses marques de soutien sur les réseaux sociaux mais aussi de la part de Barei, la candidate espagnole présente lors de l’altercation avec la police aux frontières.
Un épisode de mauvais augure alors que les fans de l’Eurovision s’inquiètent déjà d’une victoire de la Russie en mai, laquelle entrainerait la prochaine édition du concours sur le territoire de Vladimir Poutine et de sa législation anti-gay.
[embedyt] http://www.youtube.com/watch?v=SpWKfcjXcp0[/embedyt]
Crédit photo couverture Ronen Akerman pour Eurovision.tv

Puisque vous êtes ici… Nous avons une petite faveur à vous demander.

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire TÊTU et nous en sommes très fier.e.s. Mais vous le savez sûrement, faire du bon journalisme, un journalisme LGBT différent, honnête, de qualité, et critique coûte de l’argent.Et contrairement à la majorité des médias, TÊTU n’appartient pas à un grand groupe de presse. TÊTU est un média indépendant. Si vous aimez ce que vous trouvez dans nos pages. Si vous pensez qu’un média LGBT+ doit exister en France. Si vous êtes exigeant et voulez découvrir des contenus plus ambitieux. Aidez-nous à faire un bon média.

Abonnez-vous à TÊTU à partir de 5,90€/mois. Merci !


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail