facebook

Un baiser gay enflamme la première demi-finale de l’Eurovision

eurovision baiser kiss cam

La performance de Dana International, représentante victorieuse d'Israël à l'Eurovision 1998, incluait une "kiss cam" pour inviter le public à s'embrasser.

La compétition est lancée. Dans la soirée du 14 mai se tenait la première demi-finale du concours de l'Eurovision 2019. Mais le spectacle n'était pas seulement sur scène. Lors de la performance de Dana International, chanteuse invitée et représentante victorieuse d'Israël à l'Eurovision 1998, le public était invitée par l'artiste à s'embrasser pendant qu'une "kiss cam" encadrée d'un coeur balayait la salle.

Et cette idée, issue des matchs de sports nord-américains, en a surpris plus d'un. Sur le principe d'abord. Mais aussi parce que la caméra s'est arrêtée sur un couple d'hommes s'embrassant. Un symbole fort.

A LIRE AUSSI : Eurovision : le roi Bilal Hassani affole les bookmakers avec sa tenue de princesse

Plusieurs baisers

La séquence a ravi de nombreux internautes, rappelant avec joie que des millions de téléspectateur ont assisté à ce baiser dans le monde entier. L'émission étant diffusée en direct, certains se sont même amusés des potentielles réactions impuissantes de dirigeants de pays aux politiques LGBTphobes.

https://twitter.com/yg_vs_yg/status/1128399545187090440

Mais le baiser montré à l'écran n'était pas le seul échangé entre deux hommes pendant la soirée. Un journaliste et producteur de télévision britannique, Peter Ruddick, a partagé sur Twitter une photo de lui et son compagnon.

Il écrit : "Je crains que les spectateurs aient raté le moment où j'embrassais Will, pendant que la 'kiss cam' de Dana International passait devant nous". Gageons que d'autres couples d'hommes et de femmes présents dans la salle auront suivi le même exemple.

A LIRE AUSSI : Avec Jean-Paul Gaultier, la tenue de Madonna à l’Eurovision s’annonce spectaculaire

Crédit photo : capture Twitter.


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail