facebook

Pourquoi on ne peut pas parler de « mariage pour tous » légalisé à Taïwan

taiwan

Taiwan est le premier pays d'Asie à passer une loi de ce type, fruit d'une (très) longue bataille des militants LGBT+ de l'Etat insulaire.

C'est une excellente nouvelle, qui était très attendue. Taïwan légalise les unions entre personnes de même sexe, leur accordant les mêmes droits que ceux accordés aux couples hétérosexuels mariés.

Ce vote du Parlement taïwanais fait suite à de longues années de référendum, manifestations, espoirs et drames sur un sujet qui a largement divisé le pays.

Pas un "mariage"

Pour contenter les députés conservateurs, dont le vote était nécessaire pour faire passer la loi, un compromis de taille a cependant été fait. Le mot "mariage" a été retiré de la loi, au profit de l'expression d'« union permanente exclusive ». L'égalité de droits entre couples homos et couples hétéros est désormais acté dans le pays. Mais le camp des "anti" repart avec cette victoire symbolique.

Dans le détail, cette loi permet également à Taïwan de reconnaître les mariages entre personnes de même sexe consacrés à l'étranger. Tout comme ceux entre un.e Taïwanais.e et un.e étranger.e. Elle n'offre cependant qu'un droit limité à l'adoption.

A LIRE AUSSI : Mariage pour tous : Taiwan est en train de vivre notre cauchemar de 2012

Un vote urgent

Les derniers compromis entre progressistes et conservateurs se sont fait dans l'urgence. La présidente Tsai Ing-wen espérait en effet faire passer cette loi avant le 24 mai.

En 2017, la plus haute Cour juridique du pays avait en effet jugé la non-reconnaissance des couples de même sexe "inconstitutionnelle"Elle avait alors fixé la date du 24 mai 2019 pour palier ce problème.

Crédit photo : Flickr


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail