facebook

Jeux de rôles, bondage et fétichismes : les pratiques fétichistes préférées des gays

Une plateforme de vidéo porno pour hommes gays a dévoilé une étude classant les pratiques fétichistes préférées des hommes homosexuels et bisexuels.

Vous êtes plutôt coulrophile (lorsque les clowns font fantasmer, ndlr) ou sitophile (lorsque des jeux sexuels sont pratiqués avec de la nourriture, ndlr) ? Les pratiques fétichistes sont aussi nombreuses que diverses, voire parfois surprenantes.

La plateforme de vidéos porno pour hommes XTube a décidé d'en savoir plus les préférences de ses utilisateurs. Pour cela, elle a mené une étude sur 3.000 hommes gays ou bisexuels afin de classer leurs pratiques fétichistes par ordre de préférence. Et les résultats sont étonnants.

Le "partialisme" sur le podium

Vous n'avez peut-être jamais entendu ce mot, mais en première position on retrouve le "partialisme". Un terme utilisé dans le domaine médical pour définir "une excitation sexuelle dont une seule partie spécifique du corps humain est intéressante pour l'individu". Finalement, cela revient à dire que ce qui permet l'excitation sexuelle est dû à l'anatomie, et à une seule partie du corps. Par exemple, les tétons, ou les orteils.

Il y a même un terme spécial pour les fétichistes du pied, c'est la podophilie. Cette pratique est classée à la 17ème position du classement.

On retrouve en deuxième position les jeux de rôle et en troisième position le "dirty talk", c'est-à-dire le fait de dire des insultes ou autres termes injurieux pendant l'acte.

Ablutophilie, sitophilie et toonophilie

Dans le classement on retrouve beaucoup de mots - souvent inconnus jusqu'alors - se terminant par "philie" qui vient du grec et qui signifie "ami".

L'ablutophilie, ou le fétichisme des douches et des baignoires, la sitophilie, ou le fait de pratiquer des jeux sexuels avec de la nourriture, et la toonophilie, à savoir le fétichisme des dessins animés. Autant de pratiques qui font partie du classement.

>> Voici la liste complète :

1. Partialisme (9.54%)

2. Jeux de rôles (8.24%)

3. "Dirty talk" (7.55%)

4. Uniformes [pompiers, soldats etc] (7.41%)

5. Bondage (7.31%)

6. Soumission (7. 3%)

7. Exhibitionisme (6.28%)

8. Voyeurisme (4.7%)

9. Axilisme (le fétichisme des aisselles) (3.4%)

10. Macrophilie (fantasmer sur les beaucoup plus grands que soit) (2.79%)

11. Olfactophilie (les odeurs) (2.52%)

12. Fétichisme des vêtements (en cuir, ou en caoutchouc) (2.14%)

13. Fétichisme des sous-vêtements (jockstraps, etc) (2.01%)

14. Ablutophilie (bains, douches) (1.78%)

15. Technosexualité (robots, jouets etc) (1.4%)

16. Fétichisme médical (docteurs etc) (1.36%)

17. Podophilie (pieds) (1.24%)

18. Coulrophilie (clowns) (1.11%)

19. Sitophilie (nourriture) (1%)

20. Pygophilie (fesses) (0.79%)

21. Transvestophilie (porter des vêtements portés par le genre opposé) (0.65%)

22. Toonophilie (dessins animés) (0.3%)

Crédit photo : Instagram / Michael Lucas.


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail