facebook

Joël Deumier, ex-président de SOS Homophobie : « Pourquoi je m’engage en politique »

TRIBUNE. Pour les élections municipales 2020, l'ancien co-président de l'association SOS Homophobie a fait son choix. Il nous explique pourquoi, selon lui, Anne Hidalgo est la meilleure option pour faire de Paris une ville inclusive.

"Elire la ou le Maire de la capitale, c’est un rendez-vous démocratique important pour chaque Parisienne et chaque Parisien, notamment pour les personnes lesbiennes, gay, bies et trans (LGBT+). Pourquoi ? Parce que nous sommes nombreuses et nombreux à venir vivre à Paris de nos régions, de nos banlieues, du monde entier. Paris est cette ville d’accueil où nous pouvons vivre et aimer librement quelle que soit notre orientation sexuelle ou notre identité de genre.

C’est aussi un rendez-vous politique important parce que les agressions, les insultes et les discriminations contre personnes LGBT+ perdurent. Nous devons exiger de nos élus qu’ils construisent une ville ouverte et bienveillante pour toutes et tous.

Alors qu’une réponse nationale et d’envergure se fait attendre contre les violences et en faveur de l’égalité des droits, Paris doit demeurer fidèle à son histoire de ville de luttes, de conquêtes de vivre-ensemble et de libertés. Paris doit continuer à être la ville de nos fiertés !

LIRE AUSSI : Joël Deumier : "Pourquoi je quitte la co-présidence de SOS Homophobie" 

"J'ai vu les choses changer"

Anne Hidalgo, première femme Maire de la capitale, avec son adjointe Hélène Bidard et la majorité de gauche et écologiste, mesurent pleinement leur rôle pour mieux accueillir les jeunes LGBT+ qui arrivent à Paris, renforcer la prévention de l’homophobie et de la transphobie dans les écoles et les collèges, garantir des services municipaux conçus pour toutes les familles, y compris les familles homoparentales, accompagner le développement des lieux de convivialité lesbiens et bis, pour s’engager dans la lutte contre le VIH/Sida avec aujourd’hui de bons résultats, agir réellement en faveur de la santé des lesbiennes, accompagner la transition des personnes trans, conduire des actions spécifiques en faveur des séniors LGBT+, veiller à préserver et valoriser l’histoire, les mémoires, les cultures LGBT+ avec une grande visibilité dans l’espace public parisien.

LIRE AUSSI : Anne Hidalgo dévoile son plan pour lutter contre les LGBTphobies à Paris 

En tant que président de SOS homophobie pendant plusieurs années, je n’ai pas seulement apprécié la qualité de notre dialogue : j’ai vu les choses changer, les engagements tenus, les acteurs de terrain soutenus. C’est pourquoi je veux prolonger mon engagement citoyen au côté d’Anne Hidalgo et de la municipalité parisienne de gauche et écolologiste.

Faire de la capitale une ville inclusive

Dans tous les domaines, nous avons des propositions à apporter. Pas seulement pour les personnes LGBT+, mais plus largement pour toutes les Parisiennes et les Parisiens qui veulent vivre dans une ville inclusive, ouverte. La plateforme « Fiertés en Commun », qui s’inscrit dans la démarche de Paris en Commun, sera l’outil d’échange pour créer des solutions qui favorisent et accélèrent l’inclusion des personnes LGBT+. Nous avons besoin d’une volonté et d’un discours politique forts, de pédagogie et de mesures concrètes, d’actions fermes face aux actes de haine.

Nous avons besoin de quelqu’un qui reconnaisse que chacun a sa place dans la société, quel que soit son sexe, son orientation sexuelle, son identité de genre. Nous voulons cette ville où les personnes LGBT+ peuvent, comme tout autre citoyen, vivre et aimer librement, à égalité. Parce que c’est dans sa diversité qu’une ville puise sa force.

Parce que Paris n’est jamais aussi grande que lorsqu’elle permet l’émancipation des femmes et des hommes, quels qu’ils soient, d’où qu’ils viennent.

Par son expérience, sa détermination et son engagement au côté des personnes LGBT+, Anne Hidalgo est à même d’apporter des réponses justes et efficaces. Elle est à même de continuer et d’amplifier, à partir de 2020, la transformation de Paris pour faire de notre capitale un nouveau modèle de ville inclusive. En tant que militant LGBT+ engagé dans le combat pour l’égalité et contre les discriminations, je soutiens Anne Hidalgo et souhaite qu’elle demeure Maire de Paris.

Crédit photo : Mathieu Delmestre 


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail