popVIDEO. La performance dingue de Shakira et J.Lo au SuperBowl

Par tetu le 03/02/2020
Superbowl

Shakira et J.Lo étaient les invitées de la mi-temps du SuperBowl. Et elles ont mis le feu au Sun Life Stadium de Miami.

Si vous vous êtes levés de mauvaise humeur, voici de quoi y remédier. Cette nuit 110 millions de téléspectateurs du pays de l'Oncle Sam étaient réunis hier pour la finale du championnat de la ligue de football américain, le célèbre "SuperBowl". Et comme chaque année, il n'y avait pas que du sport. Le spectacle de la mi-temps s'est en effet imposé comme un évènement dans l'évènement, et les performances des grands noms de la pop musique qui s'y produisent sont regardées par le monde entier. Après Lady Gaga, en 2019, c'est deux pop stars majeures aux origines latinos qui ont cette année assuré le show : la portoricaine J.Lo et la colombienne Shakira. Et elles ont mis le feu au Sun Life Stadium de Miami.

A LIRE AUSSI : Le premier pom pom boy du Superbowl se confie 

La danse à l'honneur

C'est  Shakira qui a ouvert la danse, avec son tube "She Wolf". Et quand on dit ouvrir la danse, ce n'est pas pour utiliser une expression toute faite. Pendant un peu moins de quinze minutes, les deux chanteuses, aussi reconnues pour leur talent de danseuses ont donné le meilleur de leurs arts. Pendant son medley, Shakira a enchaîné les tubes, et multiplié les déhanchés de danse orientale, sa marque de fabrique. Elle a même fait un pogo dans le public. Mais J.Lo a aussi joué toutes ses cartes avec brio : sur ses chansons les plus connues, des dizaines de danseurs et danseuses, des portés, du pole-dancing...  Les deux bombas latinas ont terminé le show ensemble, en chantant un mash-up "Let's Get Loud", puis "Waka Waka" sur des pas de salsa.

Et les deux femmes avaient décidé d'assumer leurs origines. J.Lo a arboré le drapeau portoricain, quand Shakira, qui est également d'origine libanaise, a fait un "youyou", fameux cri de célébration arabe , qui lui a valu de nombreux commentaires et détournements sur les réseaux sociaux.