Joe Biden promet « l’Equality Act » trois mois après son investiture s’il est élu président des États-Unis

Joe Biden promet de faire des droits des personnes LGBT+ une "principale priorité" s'il est élu à la tête des États-Unis. Il annonce promulguer "l'Equality Act" dans les 100 premiers jours de son mandat.

Dans la course à la présidentielle américaine, l'électorat LGBT+ sera décisif. Joe Biden a promis que les droits des personnes LGBT+ serait l'une de ses plus grandes priorités. Il espère pouvoir signer le la loi Égalité pendant les 100 premiers jours de son mandat. Mais avant cela, il doit être élu pour remplacer Donald Trump lors de l'élection présidentielle, mardi 3 novembre.

"Je ferai de la promulgation de la loi Égalité l'une des principales priorités législatives de mes 100 premiers jours - une priorité que Donald Trump ne veut pas reconnaître", écrit-il par mail dans une interview accordée au Philadelphia Gay News. "Donald Trump et Mike Pence ont réduit les safe space pour les personnes LGBT+ et sont revenus sur des protections importantes pour la communauté LGBT+", poursuit-il. Une telle loi est essentielle pour "être sûr qu'aucun président ne puisse revenir sur les droits civiques et les protections des personnes LGBT+, y compris concernant l'accès au logement".

Trump drague l'électorat LGBT+

L'administration Trump s'est, elle, opposée à une telle loi qui "saperait les doits parentaux", selon l'exécutif en place. Le gouvernement de Trump s'en est également pris aux droits des personnes LGBT+ au nom de la liberté religieuse, indique Openly.

À LIRE AUSSI - L’équipe de Donald Trump le qualifie de « président le plus pro-gay de l’histoire américaine »

Malgré tout, son équipe de campagne rappelle que Donald Trump est le premier candidat républicain a avoir mentionné les droits des personnes LGBT+ pendant la campagne de 2016. Il se targue également d'avoir nommé des personnes LGBT+ au sein de tribunaux et de son gouvernement. Le parti démocrate "considère comme acquis le vote des Américains LGBT+ depuis trop longtemps. Maintenant, ces personnes trouvent refuge au sein des républicains", a indiqué la porte-parole Samantha Zager à Openly.

L'administration Trump s'en est pourtant pris à de multiples reprises aux droits des personnes LGBT+. Donald Trump a notamment interdit aux personnes trans de servir au sein de l'armée. Il a également soutenu qu'une personne pouvait être licenciée en raison de son orientation sexuelle ou de son identité de genre. Le milliardaire soutient les agences d'adoption qui refusent les couples de même sexe. Le candidat républicain a également nommé Amy Coney Barrett à la Cour suprême, clairement hostile aux personnes LGBT+...

Une loi pour reconnaître les discriminations anti-LGBT+

La Chambre des représentants, à majorité démocrate, a déjà tenté de faire passer une loi Égalité en 2019. Mais la proposition a calé au Sénat, contrôlé par les Républicains. Pour que le passage de cette loi soit assuré, Joe Biden devra compter sur une majorité à la Chambre des représentants ainsi qu'au Sénat.

À LIRE AUSSI - Des « Gays pour Trump » ont tenté de « reconquérir » West Hollywood et évidemment, ça ne s’est pas bien passé

Cette loi Égalité doit permettre de protéger les citoyens américains des discriminations basées sur l'orientation sexuelle et l'identité de genre. Il s'agit d'élargir le Civil Act qui interdit les discriminations fondées sur la couleur de peau, la religion, le genre ou la nationalité d'origine.

À LIRE AUSSI - États-Unis : le parti démocrate dévoile un programme ambitieux sur les sujets LGBT+

Joe Biden a également promis de mettre les questions de défense des personnes LGBT+ au coeur de sa diplomatie. Le candidat démocrate veut utiliser "tous les outils diplomatiques américains", dont des déclarations publiques aux Nations unies et des discussions privées, pour promouvoir l'égalité. "Je m'opposerai aux bourreaux et mettrai les droits humains au coeur du discours de l'Amérique au reste du monde", déclare-t-il.

 

Crédit photo : Flickr / Gage Skidmore


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail